/regional/troisrivieres

Les carrioles de Saint-Élie-de-Caxton sont illégales

Amélie St-Yves | Le Journal de Montréal

Les carrioles utilisées par le village de Saint-Élie-de-Caxton pour la Féérie de Noël sont illégales, selon la Sûreté du Québec. 

Une autre tuile vient de tomber sur la tête du conseil municipal de Saint-Élie-de-Caxton, au terme d’une semaine mouvementée. 

• À lire aussi: Le village de Fred Pellerin est incapable de gérer le tourisme

• À lire aussi: Fred Pellerin remplacé par une autre conteuse

Le maire Robert Gauthier n’a toujours pas commenté la sortie de Fred Pellerin à l’effet qu’il soit déçu de ne pas prêter sa voix à la Féérie de Noël, qu’on apprend que les carrioles utilisées depuis dix ans ne respectent pas le code de la sécurité routière. 

Parce que la municipalité n'a pas rencontré les délais de l'artiste, Fred Pellerin a été remplacé par la conteuse montréalaise Céline Jantet, puis quelqu’un a porté plainte à la Sûreté du Québec (SQ) pour la sécurité de l’événement. 

Code de la sécurité routière

Des représentants de la SQ et de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ont effectivement rencontré le conseil municipal mercredi pour les informer que les carrioles tirées par des tracteurs de la Féérie de Noël ne respectent par l’article 248 du Code de la sécurité routière. 

Cet article stipule que «nul ne peut prendre place dans une remorque ou une semi-remorque en mouvement ou tolérer qu’une telle pratique ait lieu. Cependant, une remorque ou une semi-remorque spécialement conçue et aménagée pour le transport de personnes peut être utilisée à cette fin lors de défilés ou d’autres manifestations populaires à la condition que le chemin utilisé soit fermé à toute autre circulation». 

Toujours selon le communiqué transmis en toute fin d'après-midi jeudi, la municipalité a indiqué qu’elle ferait en sorte que les chemins utilisés par la féérie de Noël soient bloqués à la circulation. 

La saison avait par ailleurs commencé en autobus jaune cette année, après que des citoyens aient manifesté une inquiétude quant à la sécurité des engins, en conseil municipal. 

Les carrioles avaient ainsi été vérifiées la directrice du tourisme de Saint-Élie-de-Caxton Martine Painchaud avait indiqué mercredi que les carrioles étaient sécuritaires et que tout devait reprendre le cours habituel.

Le journal a tenté de joindre le maire Robert Gauthier et la directrice du tourisme Martine Painchaud jeudi, sans retour d'appel.

Dans la même catégorie