/regional/montreal/montreal

Une erreur dans l’estimation de la nouvelle marquise

Sarah Daoust-Braun | Agence QMI

GEN-DEBARCADERE-PLAZA

Étienne Laberge/24 Heures/Agence QMI

Si les coûts de la nouvelle marquise de la Plaza Saint-Hubert ont explosé, c’est parce que la firme chargée de faire l’estimation pour Montréal s’est basée sur des prix de l’acier trop vieux.

Les élus ont octroyé mardi un contrat de 22 millions $ à Eurovia pour fabriquer et installer en 2019 et 2020 la nouvelle marquise, entre les rues Jean-Talon et De Bellechasse.

L’écart entre l’estimation de contrôle et celle de l’entreprise s’est élevé à 32 %, une différence selon la Ville attribuable à «l’augmentation du prix de l’acier en début d’année ainsi que sa volatilité depuis plusieurs mois».

La firme d’estimation externe mandatée par Montréal a vraisemblablement utilisé des prix «d’il y a quelques années beaucoup trop faibles par rapport au coût actuel de l’acier», précise-t-on dans un rapport de la commission chargée d’examiner les contrats

«Notre formation ne comprend pas comment une firme d’estimation réputée a pu déposer une estimation comportant autant de faiblesse», a souligné la conseillère de Ville pour l’opposition Patricia Lattanzio lors du conseil municipal.

Analyse

Le responsable des infrastructures au comité exécutif Sylvain Ouellet a par la suite reconnu qu’il s’agissait d’une erreur et qu’elle serait analysée pour en connaître la cause de façon plus détaillée.

«Malheureusement, dans ce cas-ci la firme LEGICO a utilisé des vieux prix de l’acier», a commenté l’élu le lendemain.

Selon ce dernier, une deuxième firme a ensuite fait l’évaluation et a déterminé que l’erreur était principalement liée au prix de l’acier.

«On se serait attendu, étant donné que c’est une firme d’estimation, qu’ils prennent en compte la variation de prix, on les paie quand même pour cela», a-t-il ajouté.

Si cette montée des prix avait été considérée, l’écart n’aurait été que de 17 %, «ce qui est acceptable pour la Ville».

«On fait une marquise par 50 ans. Ce n’est pas le genre d’expertise qu’on a à l’interne. Dans ce cas-ci, on est plus dépendant des firmes externes», a expliqué Sylvain Ouellet.

Malgré ce contrat plus cher que prévu, le budget total du réaménagement de la Plaza Saint-Hubert reste le même et s’élève à 55 millions $.

La firme LEGICO CHP chargée de l’estimation de contrôle n’a pas voulu commenter ce dossier.

Dans la même catégorie