/finance/homepage

Labatt se lance à son tour dans le cannabis

Pierre Couture

ARG-LABATT-DIVERSIFICATION

TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI

Labatt se lance dans le secteur du cannabis. Le brasseur vient de créer une coentreprise avec le producteur Tillray pour produire des boissons non alcoolisées infusées à base de cannabis. 

Labatt, une division canadienne du géant mondial de la bière AB InBev, et le producteur de cannabis Tillray, de la Colombie-Britannique, investiront chacun 67,5 millions $ dans une nouvelle coentreprise. 

Cette nouvelle entreprise canadienne développera et commercialisera de boissons infusées non alcoolisées contenant du tétrahydrocannabinol (THC) et du cannabidiol (CBD). 

Les produits comestibles dérivés du cannabis, incluant les boissons infusées, pourront être vendus en vente libre au Canada à partir de l’automne 2019. 

«Labatt est engagé à se positionner à l’avant-garde des tendances de consommation», a fait savoir le président de Labatt, Kyle Norrington. 

En août dernier, le brasseur Labatt avait indiqué au Journal qu’il suivait de près les tendances observées dans le secteur du cannabis. 

On ne sait pas encore si les boissons au cannabis porteront le nom de Labatt et si elles seront vendues dans les dépanneurs et les épiceries ou seulement dans les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC). 

Les brassseurs dans le cannabis 

Labatt n’est pas le premier brasseur à se lancer dans la production de boissons infusées à base de cannabis. 

Molson-Coors a annoncé l’été dernier un partenariat avec le producteur québécois Hexo de Gatineau. Molson contrôle une coentreprise avec des intérêts de 57,5 %, le reste allant à Hexo. 

En août dernier, l’entreprise américaine Constellation Brands, qui commercialise la bière Corona aux États-Unis, a investi 5 milliards $ dans le producteur canadien de cannabis Canopy Growth avec une participation de 50 %. 

Constellation Brands et Canopy Growth entendent développer des boissons infusées à base de cannabis, en marché en forte croissance partout sur la planète. 

Un rapport publié plus tôt cette année par la firme Deloitte soutient que les ventes de vins, de bières et de spiritueux seront clairement affectées par le marché légal du cannabis partout au pays. 

Le marché du cannabis au Canada pourrait générer en 2019 des ventes de 7,17 milliards $, dont plus de la moitié proviendrait du secteur légal, selon le rapport de Deloitte.

Dans la même catégorie