/news/culture

Brad Pitt : le bilan de ses 55 ans

Marie-Josée Roy | Agence QMI

Ces dernières années, la vie n’a pas été un fleuve tranquille pour l’acteur, qui a fêté ses 55 ans le 18 décembre. Retour sur la carrière féconde et les amours tourmentées d’une des plus grandes vedettes du «showbiz».

Une carrière prolifique

Il n’a fallu qu’une scène torride avec Geena Davis dans le film «Thelma & Louise», sorti en 1991, pour faire de Brad Pitt un sexe-symbole. Acteur ambitieux, le jeune homme a refusé de n’être qu’un joli minois parmi tant d’autres, alternant avec brio les rôles de composition et les personnages de jeunes premiers. Ses prestations dans les films «12 Monkeys» (1995), «The Curious Case of Benjamin Button» (2008) et «Moneyball» (2011) lui ont d’ailleurs valu d’être nommé aux Academy Awards.

Non content de faire la pluie et le beau temps devant les caméras, l’acteur a fondé sa propre compagnie de production, Plan B, au début des années 2000. Brad Pitt connaît d’ailleurs aussi du succès dans ce domaine: en moins de 20 ans, trois de ses productions ont raflé l’Oscar du meilleur film.

La fin d’une période sombre

Après avoir été largué sans ménagement par la mère de ses enfants, l’acteur s’est repris en main de belle façon. Il a notamment renoncé à toute consommation d’alcool.

«Ça fait maintenant six mois que j’ai tout arrêté et je retrouve des sensations dans mes doigts. Je ne voulais plus vivre de cette façon», a-t-il expliqué au magazine «GQ Style». Le quinquagénaire aspire désormais à se rapprocher de ses enfants, dont il vient d’obtenir la garde partagée après des mois de litige avec son ex. On le verra bientôt dans la suite du film «World War Z», de même que dans «Once Upon a Time in Hollywood», un drame qui revient sur les meurtres commis par les adeptes de Charles Manson en août 1969.

Les femmes de sa vie

Juliette Lewis (1989-1993)

Brad avait 27 ans quand il a craqué pour cette actrice au talent prometteur de 10 ans sa cadette. «J’étais encore à l’école secondaire; j’ai vécu une longue et merveilleuse relation avec un gars amusant et intelligent», a mentionné Lewis au «Daily Mail».

Gwyneth Paltrow (1994-1997)

Il était si épris de Gwyneth qu’il l’a demandée en mariage en 1996. Malheureusement, celle dont il a dit qu’elle était l’amour de sa vie, lors d’un discours enflammé aux Golden Globes, n’est pas devenue sa femme. «Je n’étais pas prête, et il était trop bon pour moi», a-t-elle admis.

Jennifer Aniston (1998-2005)

Les épousailles, célébrées en 2000, des plus grandes vedettes de la télévision et du cinéma avaient des allures de conte de fées. Les deux acteurs ont filé le parfait bonheur jusqu’à ce que monsieur croise une certaine Angelina Jolie sur un plateau de tournage. Leur mariage n’a pas tenu le coup.

Angelina Jolie (2004-2016)

L’acteur a toujours affirmé avoir maintenu une relation platonique avec Jolie durant le tournage de «Mr. & Mrs.Smith», mais il a admis être tombé follement amoureux d’elle. Après avoir quitté sa première épouse au début 2005, il a vite rejoint sa nouvelle flamme, avec qui il a aujourd’hui six enfants. Leur séparation, survenue à l’automne 2016, a eu l’effet d’une bombe à Hollywood.

Pour le voir... ou le revoir

• «Legends of the Fall» (1994)

• «Se7en» (1995)

• «Fight Club» (1999)

• «Ocean’s Eleven» (2001)

• «The Tree of Life» (2011)