/regional/troisrivieres

Déjà un candidat à la succession d'Yves Lévesque

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Des observateurs s'attendent à ce que la course à la mairie de Trois-Rivières soit chaudement disputée. Yves Lévesque, qui vient d'annoncer sa démission pour des raisons de santé, aura été le premier et seul maire depuis la fusion du 1er janvier 2002. 

L'ex-conseiller municipal Jean-François Aubin, candidat défait à la mairie en novembre 2017, a confirmé sans plus attendre, jeudi, qu'il sera de la course. 

• À lire aussi: Le maire se retire pour des raisons de santé 

• À lire aussi: Le maire de Trois-Rivières démissionne 

M. Aubin pouvait être considéré comme étant en retrait de la politique depuis la dernière élection municipale. 

«Aujourd'hui, le message est qu'on souhaite de la santé à M. Lévesque. Mais oui, je ne m'en suis jamais caché. Je vais faire partie de ceux qui vont être de cette campagne», a-t-il confirmé quelques heures à peine après l’annonce de la démission d’Yves Lévesque, qui avait été réélu pour un cinquième mandat il y a un peu plus d'un an. 

Et Julie Boulet? 

Depuis son retrait de la politique provinciale cette année, l'ex-ministre libérale Julie Boulet n'a pas fermé la porte sur l'éventualité qu'elle fasse un saut en politique municipale à Trois-Rivières. 

«Je ne suis pas là. On verra pour la suite des choses, mais aujourd'hui je voulais simplement rendre hommage à l'homme, saluer son travail, et je pense qu'il a fait progresser la vie des gens de Trois-Rivières», a dit pour l'instant Mme Boulet. 

Au moins un conseiller municipal actuel ne cache pas son intérêt. À une station de radio, François Bélisle admet qu'il aura à réfléchir sérieusement à la question. 

L'élection à la mairie devrait avoir lieu en mai prochain. 

«La lettre de démission de M. Lévesque sera déposée à la séance du conseil le 15 janvier et, selon la Loi sur les cités et villes, vous avez quatre mois ensuite pour tenir l'élection», a expliqué le porte-parole de la Ville Yvan Toutant. 

Rappelons qu’Yves Lévesque était pressenti pour faire le saut avec les conservateurs d’Andrew Sheer en vue des élections fédérales de l’automne 2019.

Dans la même catégorie