/news/currentevents

Vidéo virale

Nouveaux détails sur l'arrestation musclée à Laval

Antoine Lacroix | Agence QMI

Une arrestation musclée menée par un policier de Laval qui a utilisé sa tête pour maîtriser un suspect fait beaucoup réagir après que les images de l’intervention ont été diffusées sur les réseaux sociaux.     

La séquence saisissante qui ne dure que quelques secondes a été tournée vendredi après-midi et montre l’agent lavallois donner un violent coup de tête au suspect, avant d’enchaîner avec un coup de poing puis de genou. Il finit par lui passer les menottes pour de bon par la suite.     

Or, avant que la vidéo ne débute, l’homme s’en serait pris au policier au moment où il s’apprêtait à le menotter, au point de le blesser gravement à la main gauche.     

Il était également accompagné de deux autres suspects, qui ont pris la fuite à pied.     

Poing américain     

«Le suspect s’est dépris avant que la menotte soit assez serrée puis l’a utilisée à la manière d’un poing américain pour frapper le policier au visage, explique Geneviève Major, porte-parole au Service de police de Laval (SPL). Le policier s’est protégé avec sa main gauche, au point de la blesser assez sévèrement pour qu’il ne puisse plus l’utiliser. Sa partenaire était en poursuite avec les deux autres personnes.»     

Seul et craignant pour sa sécurité, le policier a alors tout mis en œuvre pour immobiliser le malfaiteur.     

«Le coup de tête, ce n’est pas ce qui est préconisé par la direction du Service de police de Laval, ce n’est pas ce qui est enseigné, admet Geneviève Major. Par contre, on apprend qu’il faut utiliser la force raisonnable selon les circonstances. Il faisait face à un suspect armé et le policier a voulu mettre fin à la menace.»     

Le policier sera rencontré par les hauts gradés du SPL pour discuter des circonstances de l’intervention. Il est présentement en arrêt de travail pour soigner sa blessure à la main.     

Trois arrestations     

Initialement, les policiers de Laval répondaient à un appel d’introduction par effraction.     

Outre la personne maîtrisée dans la vidéo, ses deux présumés complices ont aussi été arrêtés. Sur eux, des objets rapportés volés ont été trouvés. Les trois hommes étaient connus des policiers.     

Notons aussi que malgré l’intervention assez musclée, l’homme arrêté que l’on voit sur les images n’a subi aucune blessure grave. Il s’en est sorti avec une lacération à la lèvre. Il sera accusé d’introduction par effraction, vol, complot, possession d’outils de cambriolage et d’avoir résisté à son arrestation. D’autres accusations pourraient être ajoutées.

Dans la même catégorie