/news/society

Une étudiante handicapée finalement acceptée

Amélie St-Yves | Agence QMI

En avril, Annie-Kim Charest Talbot dénonçait dans nos pages que le cégep de Trois-Rivières l’avait refusée dans un cours de théâtre québécois en raison de sa paralysie cérébrale, qui l’empêchait de bouger comme tout le monde.

Elle était pourtant à l’aise devant un groupe et donnait des conférences depuis des années.

Elle avait proposé de passer une audition, mais on lui avait refusé.

Le cégep de Trois-Rivières a accepté de la rencontrer à la suite du battage médiatique et a tenu parole.

Annie-Kim Charest Talbot suivra le cours Théâtre québécois au cégep de Trois-Rivières à l’hiver 2019, un an après sa première tentative d’inscription

Dans la même catégorie