/news/currentevents

Remonte-pente: l’identité de l’ado connue

Vincent Laurin | Le Journal de Montréal

Une adolescente expérimentée en ski est morte après avoir sauté d’un remonte-pente dans une station de l’Abitibi-Témiscamingue, une manœuvre qu’elle avait déjà réussie par le passé selon une amie.    

Laurence Moffette, 15 ans, et une amie se seraient lancées volontairement en bas du télésiège du Mont-Vidéo, pour effectuer «une glissade sur une roche» mercredi soir.    

Il s’agit d’un plongeon de plus de sept mètres jusqu’au sol, mais le rocher en question atteint deux mètres de haut.    

• À lire aussi: Un jeu dangereux qui a mal tourné 

• À lire aussi: Une ado meurt en sautant d’un remonte-pente de ski 

La jeune femme qui était membre du club de compétition de la station de ski depuis plusieurs années aurait donc chuté de cinq mètres au plus, selon les autorités.    

Les premiers répondants ont été appelés à intervenir vers 21 h 15 sur ce site situé non loin de la municipalité de Barraute, à une cinquantaine de kilomètres de Val-d’Or.    

Selon une de ses amies — qui faisait également partie du même club de ski et dont nous devons conserver l’anonymat puisqu’elle est mineure —, ce n’est pas la première fois que Laurence Moffette tentait cette manœuvre.    

Casque    

D’ailleurs, plusieurs jeunes le faisaient chaque hiver sur ce mont, selon elle.    

«Il y a beaucoup de monde qui a sauté [sur la roche]. Moi, je ne l’ai jamais fait, mais [Laurence] avait déjà sauté l’année dernière», a-t-elle confié.    

L’amie qui accompagnait l’adolescente originaire de Val-d’Or ce soir-là aurait d’ailleurs réussi la manœuvre alors que le pire se serait produit dans le cas de cette dernière.    

Pourtant, Laurence Moffette portait un casque au moment de l’accident, a indiqué la SQ.    

«Elle ne semblait pas présenter de blessures au niveau de la tête, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’en avait pas», a mentionné la porte-parole du corps policier, Marie-Josée Ouellet    

Elle ajoute qu’une autopsie permettrait de déterminer la cause exacte du décès de la jeune femme.    

Enquête en cours    

La patrouille de la station de ski est intervenue pour apporter les premiers soins, mais le décès de la jeune Laurence a été constaté pendant la nuit à l’hôpital d’Amos.    

La station de ski a été fermée hier à la suite de cet accident tragique.    

«Le Mont-Vidéo est profondément attristé par cette tragédie», pouvait-on lire dans un communiqué publié sur la page Facebook de la station.    

La SQ poursuit son enquête afin de déterminer les circonstances exactes de l’accident.    

La famille a préféré ne pas commenter le drame.

Dans la même catégorie