/news/society

Cinq résolutions pour s’améliorer à l’école

TVA Nouvelles

En ce début d’année, plusieurs personnes prennent des résolutions, et les écoliers ne sont pas en reste.Pour mieux s’organiser et réussir à l’école, les services d’aide Alloprof proposent cinq résolutions à prendre pour y arriver.

1- Instaurer et maintenir une bonne routine des devoirs

«Un des grands défis, c’est de s’organiser et de bien organiser leur travail. De se donner un horaire, laisser choisir à l’enfant à quel moment il veut faire ses devoirs, pendant combien de temps, est-ce qu’il se donne des pauses? Est-ce qu’il écoute de la musique? S’il décide par lui-même, il sera plus motivé», a expliqué Marc-Antoine Tanguay, porte-parole pour Allôprof en entrevue au Québec Matin.

2- Partager le temps passé devant l'écran avec les jeux et applications pédagogiques

«On le sait, les enfants, les adolescents et même les adultes apprennent naturellement par le jeu. Pourquoi ne pas consacrer une partie du temps passé devant l'écran à des jeux et applications d’apprentissage, comme ceux offerts par Alloprof?», propose le porte-parole de l’organisme.

3- Ne pas étudier à la dernière minute pour ses examens

Bien organiser ses devoirs et ses études permet de mieux planifier les tests et les examens. «L’organisation c’est la clef», précise le porte-parole.

4- Bien utiliser son agenda scolaire

Selon Alloprof, l’enfant doit éviter d’utiliser son agenda comme un journal personnel. Il doit plutôt y inscrire ses tâches et les rayer au fur et à mesure qu’il les effectue. «À la fin d’une semaine très chargée, il peut se sentir fier de voir toutes ses tâches raturées, signifiant qu’il les a toutes effectuées et qu’il pourra profiter de sa fin de semaine pour s’amuser», peut-on lire sur le site Alloprof.

5- Intégrer la lecture au quotidien

Il est prouvé que la lecture est un gage de réussite scolaire non seulement en français, mais dans toutes les matières. «Les compétences en lecture jouent même un rôle crucial dans les perspectives d’emploi et la qualité de vie future des jeunes », souligne M. Tanguay. On pense souvent à la lecture avant de dormir, mais on peut aussi lire au déjeuner, dans l’autobus ou en attendant que le souper soit prêt : l’important, c’est de lire souvent et de varier les textes lus!»,suggère le porte-parole.

Pour plus de conseils: visitez le site Alloprof.