/regional/saguenay

Hausse du compte de taxes

Furieux, les citoyens de Laterrière se mobilisent en grand nombre

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles

Plus de 400 citoyens du secteur Laterrière à Saguenay, furieux en raison de la hausse de leur compte de taxes, ont exprimé leur ras-le-bol à leur conseiller municipal lundi soir.

Les Laterrois se sont mobilisés en si grand nombre lors de cette rencontre que la salle de l’édifice municipal débordait.

Ces contribuables sont en colère à la suite de l’adoption du budget 2019 de la Ville de Saguenay. Ce dernier prévoit une hausse de taxe de près 4 %. Or, en raison du rôle d’évaluation municipale, l’augmentation grimpe à 6,9 % en moyenne pour les citoyens du secteur Laterrière.

Les résidents attendaient donc leur conseiller municipal, Michel Potvin, de pied ferme lundi soir. Le ton a rapidement monté.

«Ça fait 60 ans que je suis ici. Je n’ai jamais vu un rassemblement comme ça. Il doit y avoir un problème», a hurlé un citoyen.

«Le peuple en a assez de payer, a déclaré un autre contribuable. On n’est pas tous des riches.»

«On ne l’accepte pas votre budget, a ajouté l’instigatrice de la mobilisation, Virginie Hallahan Pilote. On veut que vous le revoyiez pour le secteur Laterrière.»

Le conseiller municipal du secteur, qui est également responsable des finances à la Ville de Saguenay, a fermé la porte à un réajustement du taux de taxe pour les citoyens de Laterrière en 2019. Il a également réitéré qu’il n’a aucun pouvoir sur les variations du rôle d’évaluation municipale.

Michel Potvin assure cependant qu’il fera tout en son pouvoir pour que les prochains budgets de la Ville soient moins difficiles à encaisser.

«Il n’est plus question de refaire des augmentations de taxe comme on a fait là, a affirmé le conseiller municipal. On va aller dans les détails. Il y en a beaucoup d’argent dans la Ville. Elle n’est peut-être pas utilisée exactement comme je le voudrais. Mais des augmentations comme ça, il n’y en aura plus. Je peux vous le promettre.»

Insatisfaits de cette rencontre, de nombreux citoyens ont l’intention de se présenter à la prochaine séance du conseil municipal le 14 janvier. Ils déposeront, par la même occasion, une pétition qui a déjà recueilli plus de 1000 signatures.

Ces derniers estiment qu’ils n’ont pas suffisamment de services pour justifier un compte de taxes aussi élevé dans leur secteur. Plusieurs n'ont pas les services d’aqueduc et d’égout, d’autres sont mécontents de l’entretien des routes et du déneigement. Ils ne se sentent pas non plus bien desservis par les services incendie et de police.

Dans la même catégorie