/news/world

Les entreprises américaines incitées à se protéger

Agence France-Presse

Adobe Stock

La communauté américaine du renseignement a lancé lundi une campagne visant à pousser les entreprises américaines à se protéger contre les cyberattaques menées par des gouvernements étrangers comme la Russie ou la Chine.

Le Centre national de cybersécurité (NCSC) américain a envoyé des recommandations, écrites et en vidéo, à des entreprises à travers les États-Unis.

Cette campagne intervient après le piratage d'une base de données du géant américain de l'hôtellerie Marriott au cours de laquelle les pirates ont notamment eu accès aux informations de plus de cinq millions de passeports.

Washington a accusé Pékin d'être responsable de cette cyberattaque.

Des acteurs étrangers soutenus par leur gouvernement «pénètrent régulièrement dans les serveurs informatiques du secteur privé pour voler des données personnelles», a dénoncé William Evanina, directeur du NCSC, dans un communiqué.

«Ces attaques, persistantes et agressives, coûtent à notre pays son avantage économique, des emplois et des milliards de dollars», a-t-il affirmé.

Selon le Centre national de cybersécurité, des adversaires économiques ou politiques des États-Unis comme la Chine, la Russie, l'Iran ou la Corée du Nord sont derrière ces attaques.

Dans ses recommandations, le NCSC met notamment en garde contre le «phishing», une technique qui permet de tromper les utilisateurs en leur offrant, par exemple, une assistance technique ou de faux espoirs de gains financiers pour avoir accès à leurs identifiants.

Le NCSC entend également sensibiliser les Américains se rendant à l'étranger.

«À l'étranger, ne vous attendez à aucune intimité électronique. Les réseaux Wi-Fi sont régulièrement surveillés par des services de sécurité, entre autres, qui peuvent introduire des logiciels malveillants dans votre appareil».

Dans la même catégorie