/regional/montreal/montreal

La spectaculaire perte de poids de Denis Coderre

Réjean Tremblay | Journal de Montréal  

Après avoir perdu 85 livres en changeant son alimentation et en s’imposant un entraînement discipliné, l’ancien maire de Montréal Denis Coderre a repris un de ses sports favoris.

« Je suis maintenant assez en forme pour reprendre un entraînement de boxe avec Ali Nestor, une figure bien connue auprès des jeunes de Montréal », a-t-il expliqué au début de l’année.

C’est la deuxième fois que M. Coderre arrive à atteindre un poids de bonne forme. Quand il avait été nommé secrétaire d’État au Sport amateur à Ottawa, en 1999, il avait perdu plusieurs dizaines de livres.

« Je voulais que le ministre des Sports donne une image de santé avec les athlètes », a-t-il rappelé.

La défaite à la mairie de Montréal contre Valérie Plante en 2017 a servi de réveil à M. Coderre.

Les heures de travail accumulées, le stress et la négligence avaient fait des ravages.

Denis Coderre 2015

Se reprendre en main

« Ce n’était pas la faute des autres. C’était ma responsabilité. Mais après ma défaite, j’ai réalisé que c’était le temps de me reprendre en main. J’ai suivi un régime sévère avec un nutritionniste et j’ai repris l’entraînement. J’ai été vraiment discipliné, c’était un objectif important », s’est-il contenté de dire.

Cet entraînement et ce régime ne l’ont pas empêché d’être très actif. M. Coderre siège au conseil d’Eurostar, une compagnie ferroviaire franco-britannique qui exploite les trains à très haute vitesse, il est le conseiller d’Éric Boyko chez Stingray, la plus grande compagnie de diffusion de musique numérique dans le monde, et il est l’ambassadeur de l’Hôpital juif de Montréal.

« Nous venons d’ailleurs d’amasser 1 million $ qui a été versé à la fondation en organisant un événement-cocktail », a-t-il souligné.

Et comme c’est une grande passion chez lui, il suit de très près le dossier des Expos, l’équipe professionnelle de baseball qui pourrait renaître dans la métropole.