/news/world

Des tests ADN ordonnés dans le cas de la jeune mère dans le coma

TVA Nouvelles

La police de Phoenix va effectuer des tests ADN sur tout le personnel masculin du centre de soins où une femme dans un état végétatif a mis au monde un petit garçon à la fin du mois de décembre.

La jeune femme, dans le coma depuis 14 ans à la suite d’une noyade, avait accouché à la surprise de tous le 29 décembre dernier.

Elle aurait été victime d’un viol selon les enquêteurs puisqu’elle ne serait pas en état de pouvoir interagir avec les gens autour d’elle.

Le centre Hacienda Healthcare a confirmé mardi que les enquêteurs avaient obtenu un mandat pour prélever l’ADN de tous les hommes qui travaillent sur place.

Le directeur général du lieu, Bill Timmons, a démissionné en début de semaine.

Bébé en bonne santé

La jeune mère serait membre de la réserve indienne apache de San Carlos a fait savoir le porte-parole de la communauté, Terry Rambler, à CNN.

«Quand vous avec un proche dans un tel centre de soins, vous devez pouvoir faire confiance au personnel soignant», a expliqué M. Rambler.

La famille de la victime affirme qu’elle s’occupera de l’enfant qui serait en bonne santé.

«La famille est traumatisée. Elle est choquée par la négligence du centre Hacienda Healthcare envers leur fille», a indiqué l’avocat des proches de la jeune femme, John Micheaels.

«Tous veulent faire savoir que le petit garçon est né dans une famille aimante, qui s’occupera bien de lui.»

Dans la même catégorie