/news/politics

Environnement: un «poste très difficile» et sous-estimé

TVA Nouvelles

Le poste de ministre d’où a été écartée MarieChantal Chassé, «très difficile», est trop souvent sous-estimé, déplore Équiterre.

Mardi, François Legault annonçait sans prévenir qu'il la remplaçait au gouvernement par son collègue député de Deux-Montagnes Benoît Charette. Le premier ministre confiait avoir eu «des doutes au cours des dernières semaines» sur ses capacités à bien communiquer sur les enjeux dont elle a la charge.

• À lire aussi: MarieChantal Chassé quitte ses fonctions «la tête haute»

Porter des dossiers complexes qui impliquent de faire face régulièrement aux médias et arriver à mobiliser ses collègues, avec lesquels on se retrouve souvent à débattre, exige en effet «beaucoup de doigté», a confirmé le directeur général de l’organisme, Sidney Ribaux, en entrevue au Québec Matin.

Son remplaçant, Benoît Charette, se trouve toutefois en bonne position, selon M. Ribaux, notamment en raison de sa longue feuille de route politique.

«Après avoir passé quatre ans comme critique sur les transports, il en comprend les enjeux, les défis et les solutions», ce qui constitue «un bon départ».

Voyez ci-haut l’entrevue complète que Sidney Ribaux nous a accordée.

Dans la même catégorie