/sports/homepage

Blessé, Andy Murray va se retirer cette année

Agence QMI

Andy Murray a pris les journalistes par surprise, vendredi matin à Melbourne, en annonçant que les Internationaux d'Australie pourraient bien être son dernier tournoi. 

Aux prises avec une blessure à la hanche depuis plusieurs mois, l’Écossais de 31 ans ne voit que très peu d’amélioration à son état malgré tous les efforts déployés. D’ailleurs, il a admis en conférence de presse ne pas pouvoir attacher ses souliers sans ressentir la douleur. 

«Je ne me sens pas bien et ça dure depuis longtemps. Je ne suis pas certain de pouvoir continuer à jouer avec la douleur pour un autre quatre ou cinq mois, a lancé Murray, qui n’a pu s’empêcher de fondre en larmes. 

«J’ai fait pas mal tout ce qu’il fallait pour que ma hanche aille mieux, mais ça n’a pas beaucoup aidé. C’est possible que les Internationaux d'Australie soit mon dernier tournoi.» 

Au mieux, le tennisman britannique, qui a déjà occupé le premier rang mondial, souhaite se retirer après Wimbledon, chez lui, en Grande-Bretagne. 

«Je peux jouer en étant limité physiquement. Mais être limité et souffrir en plus ne me permet pas d’apprécier de compétitionner ou de m’entraîner. J’aimerais m’arrêter à Wimbledon, mais je ne sais pas si je vais pouvoir m’y rendre.» 

Occupant présentement le 230e rang mondial, Murray doit affronter l’Espagnol Roberto Bautista Agut au premier tour à Melbourne. 

Le Britannique a remporté 45 titres en carrière sur le circuit de l’ATP, dont trois en grand chelem. Il a triomphé à Wimbledon en 2014 et 2016 et aux Internationaux des États-Unis en 2012. Il a également remporté la médaille d’or en simple aux Jeux olympiques de Londres, en 2012.