/news/law

Elle veut qu’un chauffard fasse des conférences

La jeune femme souhaite qu’un juge l’inclue dans la peine de celui qui l’a happée

Claudia Berthiaume | Journal de Montréal

Une jeune joggeuse gravement blessée par un chauffard ivre a demandé à la cour que l’accusé se joigne à elle pour faire des conférences dans les écoles dans le cadre de sa sentence. 

Tina Adams a surpris tout le monde mercredi en faisant cette requête au juge Bertrand St-Arnaud. 

La femme de 24 ans venait d’énumérer au magistrat les nombreuses séquelles avec lesquelles elle doit vivre, trois ans et demi après la violente collision dont elle a été victime. 

Le 12 juin 2015, Jordan Xavier Taylor l’a happée alors qu’elle faisait du jogging avec un ami à Hudson, en Montérégie. 

<b>Jordan Xavier Taylor</b></br>
<i>Chauffard</i>

Photo Pierre-Paul Poulin

Jordan Xavier Taylor
Chauffard

Le chauffard de 25 ans, qui avait une fois et demie la limite d’alcool permise dans le sang, a ensuite quitté les lieux. 

Il a plaidé coupable l’été dernier à des accusations de conduite en état d’ébriété ayant causé des lésions. 

Rêves envolés 

«Mes années de jeune adulte m’ont été enlevées. Je ne serai plus jamais la même. Mes rêves et mes buts se sont envolés», a fait valoir la victime au tribunal. 

Celle qui souhaitait devenir policière a dû faire une croix sur ses ambitions à la suite des 19 opérations chirurgicales nécessaires pour la remettre sur pied. 

Mercredi, la jeune femme a utilisé l’adage disant qu’une image vaut mille mots pour montrer au juge St-Arnaud l’ampleur de sa réadaptation. 

Elle a présenté un montage de photos et vidéos illustrant son parcours, sur l’air de la chanson thème du film Rapides et Dangereux 7, suivi d’une autre piste intitulée If I die young popularisée par The Band Perry. 

Il s’agit d’un geste rarement vu dans une salle d’audience, et l’émotion était palpable au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. 

Habituellement plutôt loquace, le juge St-Arnaud est resté silencieux pendant plusieurs secondes. 

Après une brève discussion avec son avocat, Taylor a accepté l’offre impromptue de Tina Adams concernant les conférences de sensibilisation. 

Excuses 

Le jeune homme a également tenu à s’excuser à la victime. «Je suis terriblement désolé. J’ai commis une grosse erreur en conduisant ma voiture ce jour-là et je n’oublierai jamais combien je t’ai fait du mal», a-t-il insisté en regardant la jeune femme. 

Les avocats ont suggéré conjointement une peine de huit mois de détention pour le chauffard, suivie d’une probation d’un an. 

Le juge St-Arnaud a pris la décision en délibéré jusqu’à la fin janvier.

Dans la même catégorie