/sports/homepage

Russell Martin échangé aux Dodgers de Los Angeles

Agence QMI

Le Québécois Russell Martin a été échangé des Blue Jays de Toronto aux Dodgers de Los Angeles, vendredi.

Martin effectue donc un retour avec les Dodgers, lui qui a porté les couleurs de cette équipe à ses cinq premières saisons dans le baseball majeur, soit de 2006 à 2010.

En retour du Québécois, les Blue Jays ont obtenu le joueur d’arrêt-court Ronny Brito et le lanceur droitier Andrew Sopko, deux joueurs des ligues mineures.

L’organisation des Blue Jays a pris soin de remercier Martin sur son compte Twitter. «Merci Russ pour ton leadership, pour ta passion, pour avoir représenté l’équipe du Canada», a-t-on formulé.

Les rumeurs entourant une possible transaction impliquant Martin circulaient depuis déjà plusieurs semaines.

Les Blue Jays misent effectivement sur quelques jeunes espoirs au poste de receveur soit Danny Jansen et Reese McGuire.

En 2018, pour laisser place aux espoirs, Martin avait été limité à seulement deux matchs des Blue Jays en septembre, évoluant au troisième but lors de chacune de ces rencontres. Pour l’ensemble de la campagne, le Québécois a disputé 71 parties au poste de receveur et a été utilisé au troisième coussin lors de 21 matchs. Il a également vu de l’action à l’arrêt-court et au champ gauche.

Les détails de la transaction n’ont pas tous été dévoilés, mais il est permis de croire que les Blue Jays paieront la majeure partie du salaire de 20 millions $ que doit toucher Martin lors de la prochaine saison. Le Québécois écoulera en 2019 la dernière année d’un contrat de cinq ans -pour un total de 82 millions $- que lui avait accordé les Jays en novembre 2014.

Vers la Série mondiale?

À Los Angeles, Martin risque de partager le travail derrière le marbre avec le receveur Austin Barnes. Les Dodgers misaient aussi sur le receveur Yasmani Grandal, la saison dernière, mais celui-ci a conclu une entente d’un an avec les Brewers de Milwaukee plus tôt cette semaine.

Âgé de 35 ans, Martin aura par ailleurs l’occasion de diriger plusieurs excellents lanceurs, dont Clayton Kershaw et Walker Buehler. Le Québécois retrouvera d’ailleurs Kershaw, qui était déjà avec les Dodgers lors du premier passage du receveur avec cette équipe.

Si Martin augmente drastiquement ses chances de gagner la Série mondiale en se joignant aux Dodgers, force est d’admettre que la nouvelle vient toutefois refroidir les partisans montréalais en vue de la visite des Blue Jays, les 25 et 26 mars au Stade olympique, dans le cadre de matchs préparatoires face aux Brewers.

En 13 saisons dans le baseball majeur, Martin a aidé son club à accéder aux éliminatoires à neuf occasions. Il n’a toutefois jamais accédé à la grande finale. En plus des Dodgers et des Blue Jays, le Québécois a aussi évolué pour les Yankees de New York, en 2011 et 2012, et les Pirates de Pittsburgh, en 2013 et 2014.