/news/tele

«J'apprends à m'ouvrir davantage» - Kelly Dépeault

François Hamel | Agence QMI

Kelly Dépeault incarne Claudie, une adolescente perturbée dans «L’Échappée». Habitée par un «mal de l’âme» depuis son enfance, la jeune actrice de 16 ans trouve un exutoire dans le fait de jouer ce personnage. Elle nous parle de son cheminement.

Kelly, tu incarnes Claudie, dans «L’Échappée». Comment la décrirais-tu?

C’est une jeune fille brisée. À la première saison, les gens ont pu la trouver désagréable et ne pas l’aimer. Pendant la deuxième, on a commencé à comprendre son attitude, car on sait que son père l’a agressée.

Dirais-tu que tu lui ressembles?

Il y a trois ans, en entrevue, je disais que je lui ressemblais. Maintenant, je considère que nous sommes vraiment différentes. Cela dit, Claudie souffre d’abandon, et c’est un sentiment que j’ai moi-même éprouvé. J’ai beaucoup déménagé, ce qui a eu un impact sur ma vie. Je suis née à Sherbrooke et j’ai ensuite habité Drummondville, Trois-Rivières, Blainville et, finalement, Belœil.

Pourquoi autant de déménagements?

Le travail de mon père nécessitait ces déplacements et il aime bouger de toute façon. L’aspect positif de cette situation- là, c’est que je m’adapte facilement aux changements. 

Par contre, j’éprouve de la difficulté à m’attacher aux gens et à m’ouvrir. Parce qu’avec les déménagements, il a fallu que je recommence chaque fois à apprivoiser un nouvel entourage. Alors c’est difficile de maintenir des relations dans ce contexte-là. Aujourd’hui, parce que j’ai tellement bougé, je recherche des choses stables, des repères, des racines.

En outre, il y a eu la séparation de tes parents...

Oui, il y a deux ans et demi, et à ce moment-là, Lydia, ma sœur aînée de 19 ans, est partie vivre en appartement à Montréal. Perdre ma sœur, déménager à Belœil, vivre le deuil de la séparation de notre famille... tout ça fait beaucoup. Quand nous nous sommes installés à Blainville, mon père nous avait dit que nous ne bougerions plus. Mais il y a eu la séparation, mon père est parti, et ça m’a fait mal.

Le vois-tu souvent?

Lui et moi, nous avons recommencé à nous parler. En fait, nous avons toujours gardé le contact, en communiquant par textos, entre autres. Maintenant, mon père et moi nous revoyons plus souvent. J’ai recommencé à passer des fins de semaine avec lui et je réapprends à le connaître. Nous avons vécu ensemble pendant 14 ans, mais il y a eu ces deux ans de séparation pendant lesquels nous avons beaucoup changé!

Quelle est la période maximale pendant laquelle tu as vécu au même endroit?

Quatre ans. J’apprends à vivre avec mes blessures et j’essaie de voir ce qui pourrait m’aider à m’ouvrir davantage et à parvenir à une stabilité. Interpréter Claudie a été pour moi une thérapie, en ce sens que je m’exprime davantage à la suite de cette expérience de jeu.

As-tu déjà suivi une thérapie?

Oui, je suis suivie depuis l’âge de cinq ans, pour «un mal de l’âme». Aujourd’hui, j’aime la vie, j’ai à ma disposition beaucoup plus d’outils, et je contrôle mieux ce mal. J’aime jouer, je pense que c’est ce qui me sauve.

D’ailleurs, peux-tu nous rappeler comment tu es devenue comédienne?

J’ai commencé à chanter à quatre ans, et j’ai même participé à des concours dès l’âge de six ans. J’ai toujours vu ma sœur comme un modèle. Elle s’est mise à chanter dans une chorale, et j’ai voulu marcher dans ses pas à 13 ans. Je me remets à la chanson tranquillement.

As-tu des projets dans ce domaine?

Oui, il y a des projets à l’horizon de ce côté-là. J’écris beaucoup de chansons, paroles et musique, ce qui m’aide aussi beaucoup.

Souhaites-tu lancer un jour un album?

Un premier extrait devrait possiblement être lancé en 2019. Concernant ma carrière de comédienne, j’ai d’abord participé à une séance photo pour une campagne de Leucan. La maison qui a produit cette campagne-là m’a téléphoné de nouveau pour une autre campagne et, par la suite, j’ai décroché un premier contrat en tant que comédienne pour «Les enfants Roy», à Vrak. Les auditions pour «L’Échappée» ont suivi.

Retrouvez Kelly dans «L’Échappée» les lundis à 20 h, à TVA. Dès janvier également, la comédienne participera au tournage d’une nouvelle série jeunesse.

Dans la même catégorie