/news/world

«El Chapo» voulait réaliser un film sur sa vie

Agence France-Presse

Joaquin Guzman, alias «El Chapo», voulait produire et réaliser un film sur sa vie, projet sur lequel il a travaillé durant plusieurs années, a révélé lundi l'un des anciens collaborateurs du narcotrafiquant mexicain à l'audience de son procès.

L'idée serait venue d'Angie, l'épouse d'Alex Cifuentes, a indiqué celui-ci à l'ouverture de la neuvième semaine du procès d'El Chapo.

En dirigeant le projet, le chef présumé du cartel de Sinaloa aurait pu empocher les bénéfices éventuels réalisés par le film, plutôt que d'en abandonner l'essentiel à un studio hollywoodien, avait fait valoir Angie.

El Chapo a «adoré l'idée», a expliqué le Colombien Alex Cifuentes, qui a travaillé aux côtés de Joaquin Guzman de 2007 à 2009 dans les montagnes de l'État mexicain de Sinaloa.

Le narcotrafiquant avait même embauché un producteur colombien nommé Javier Rey pour l'aider à finaliser le script, nourri d'anecdotes d'El Chapo et de ses proches.

Joaquin Guzman aurait travaillé sur le projet durant au moins six ans, de 2007 à l'interpellation de Cifuentes, en novembre 2013.

«Quel rôle avait l'accusé» dans le projet, a interrogé la procureure adjointe Gina Parlovecchio à l'audience. «Le réalisateur», a répondu Alex Cifuentes.

Après l'interpellation de Cifuentes, une version du script a été envoyée à un neveu d'El Chapo, Jimmy, le fils de son frère Ivan, ainsi qu'à ses avocats, selon le témoin.

Selon l'enquête des autorités mexicaines, Joaquin Guzman souhaitait que l'actrice mexicaine Kate del Castillo le conseille et joue dans le film.

Fin 2015, quelques mois avant son interpellation, El Chapo avait rencontré Kate del Castillo et l'acteur américain Sean Penn, qui l'avait interviewé pour le magazine Rolling Stone.

Prévu pour durer environ quatre mois, le procès de Joaquin Guzman, accusé d'avoir dirigé durant plus de vingt ans le cartel de Sinaloa, a débuté voici près de deux mois.

Les autorités américaines affirment que, sous sa direction, le cartel a acheminé aux États-Unis plus de 154 tonnes de cocaïne, pour une valeur estimée à 14 milliards de dollars.

Dans la même catégorie