/news/world

Un présumé membre canadien de l’État islamique capturé

Agence QMI

Un présumé membre canadien du groupe terroriste État islamique a été capturé dans le nord de la Syrie, selon le réseau Global News.

Les forces kurdes, alliées des États-Unis, ont mis sur le web une vidéo de 40 secondes montrant l’homme qui s’identifie lui-même comme étant Mohamed Abdullah Mohamed et qui dit être éthiopien-canadien.

«Je suis originaire de l’Éthiopie. Je suis venu du Canada. Je suis arrivé à Idlib», dit l’homme dans la vidéo. Une personne qui l’interroge lui demande s’il a participé à des combats contre «nos jeunes». «Oui», répond-il.

L’homme aurait été arrêté par les Forces démocratiques syriennes, un groupe soutenu par les États-Unis, a rapporté Global citant les forces kurdes. Il aurait été capturé à Deir al-Zour, le dernier bastion de l’État islamique en Syrie.

Selon Amarnath Amarasingam, un expert canadien du terrorisme, cité par Global News, Mohamed a étudié au collège Seneca à Toronto. Il serait parti pour la Syrie en 2013.

Avec cette plus récente capture, le nombre de Canadiens dont on sait qu’ils sont détenus par les forces kurdes en Syrie passe, à 14, soit quatre hommes, trois femmes et sept enfants, selon Global.

La chaîne de nouvelles précise toutefois que, selon une organisation représentant des familles canadiennes de personnes en détention - Families Against Violent Extremism -, il y aurait en réalité plus d’une vingtaine de cas, dont la majorité serait des enfants.