/news/politics

«S’il faut revoir la loi, on va le faire», dit Marguerite Blais

TVA Nouvelles

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, affirme vouloir combattre la négligence envers les aînés. Elle se dit prête à revoir la loi et à appliquer des sanctions pénales.  

Mme Blais a accordé une entrevue à TVA Nouvelles au lendemain de nouvelles révélations sur des aînés victimes de maltraitance à la résidence L’Éden, à Laval.  

• À lire aussi: Encore de mauvais soins à L’Éden  

«Ça n’a pas de sens. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise, que c’est bien ? Je ne peux pas être d’accord avec ça, a affirmé Marguerite Blais. Il faut combattre cette forme de maltraitance. On n’a pas le droit de négliger nos personnes les plus vulnérables de notre société.»  

La ministre a dit prendre conscience de l’ampleur du phénomène et elle en fait une mission personnelle.  

«S’il faut revoir la loi en lien avec la maltraitance dans nos institutions, on va le faire. On va resserrer la vis s’il faut le faire», a-t-elle dit.  

«Ils peuvent m’appeler»  

S’adressant aux personnes qui seraient à court de ressources pour améliorer les conditions de vie de leurs parents, elle a affirmé qu’ils pouvaient faire appel aux policiers.  

«Ils peuvent m’appeler aussi», a-t-elle ajouté.  

Devant l’ampleur du problème, la ministre a expliqué qu'elle devait faire confiance aux différents Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) à travers la province. Dans le cas de l’Éden, un plan de restructuration avait été mis en place, mais les plaintes ont continué d’affluer. 

Marguerite Blais a assuré que si les aînés n’étaient pas bien protégés où ils résident, ils devront être relocalisés. 

Visite impromptue 

Dans un tweet publié mardi soir, la ministre a indiqué qu'elle visitera L'Éden sans s'annoncer. 

 

 

«Depuis le mois de décembre, je visite des CHSLD et je fais réellement des actes de présence de manière impromptue», a-t-elle écrit.

La résidence L'Éden de Laval est une ressource privée de transition où se retrouvent des patients en attente d'une place dans le CHSLD de leur choix.

Dans la même catégorie