/news/law

Accident d’OC Transpo: une autre poursuite sur les bras pour la Ville d’Ottawa

Agence QMI

Une femme qui a été blessée grièvement dans l’accident d’autobus d’OC Transpo, il y a une semaine à Ottawa, entend lancer une poursuite contre la Ville et sa compagnie de transport.

Le cabinet Nelligan, O’Brien et Payne représente une passagère qui prenait place dans l’autobus qui a percuté un abribus à la station Westboro, tuant trois personnes et en blessant 23 autres.

Selon le «Ottawa Citizen», l’avocat Peter Cronyn, un associé chez Nelligan, O'Brien et Payne, qui se spécialise en lésions corporelles, a déjà signifié à la Ville d’Ottawa son intention d’engager une action en justice au nom de sa clientèle.

Cette poursuite s’ajouterait à la demande d'autorisation d'exercer une action collective qui vient d’être déposée à la Cour supérieure de justice à Ottawa par le cabinet Merchant Group LLP. Le montant demandé serait de 60 millions $ si cette action collective est autorisée. Elle viserait à «obtenir réparation pour les passagers d'autobus, les personnes blessées sur le quai et les autres personnes touchées» par cet accident, peut-on lire sur le site internet du recours.

Dans la requête de Merchant Group LLP, il est question d’allégations «de lacunes en matière de sécurité dans la conception et le fonctionnement du système de transport en commun à Ottawa».

Le «Ottawa Citizen» a indiqué que Me Cronyn croit qu’il vaut mieux poursuivre individuellement que dans le cadre d’une éventuelle action collective, la nature des blessures de chaque personne qui se trouvait dans l’autobus étant différente.

Dans la même catégorie