/news/politics

Corps de Christine St-Onge coincé au Mexique: «Ça n’a pas de sens»

TVA Nouvelles

Le député conservateur Pierre Paul-Hus déplore que les autorités canadiennes et mexicaines ne soient pas capables de procéder au rapatriement de la dépouille de Christine St-Onge, fort probablement assassinée au Mexique.

• À lire aussi: Le corps de Christine St-Onge toujours au Mexique

Des membres de la famille de Mme St-Onge se questionnent sur le jeu de ping-pong entre le Mexique et le Canada sur la question du retour au pays de la dépouille de la femme de 41 ans.

« On s’est battu très fort pour ravoir le corps de ma sœur. On a été très patient, mais là, il est temps que les choses bougent », a déploré Annie St-Onge en entrevue avec Le Journal de Montréal.

«La famille n’a pas à payer le prix de savoir pourquoi le Mexique, le Canada ont des règles pour travailler, s’est exprimé le député de Charlesbourg – Haute-Saint-Charles, Pierre Paul Hus. Il faut qu’il y ait quelqu’un pour accompagner cette famille-là, pour les aider là-dedans, ça n’a pas de sens.»

Selon l’homme politique, le reste de l’enquête sur la mort de la Québécoise peut se faire sans le corps.

«Ça fait deux mois. Je pense que les preuves qui devaient être recueillies ont été recueillies par les autorités là-bas, affirme le député Paul-Hus. Il n’y a pas de raison que les enfants de cette femme-là attendent le corps de Christine depuis deux mois.»

À la demande de membres de la famille, dont certains résident dans sa circonscription, il s’impliquera dans le dossier. «C’est notre devoir de rapatrier l’information et d’informer les gens», estime-t-il.

Le député conservateur s’insurge par ailleurs que le Canada ne montre pas le même empressement diplomatique que dans le dossier de Rahaf Mohammed. 

• À lire aussi: La Saoudienne «très heureuse» d'être arrivée au Canada

«Quand on voit la jeune Saoudienne qui, en moins de 48 heures, a été accueillie par la ministre des Affaires étrangères avec un bouquet de fleurs à Toronto...»

Il maintient aussi que la coopération ne devrait pas être si compliquée entre deux pays alliés, qui viennent tout juste de signer un traité de libre-échange économique.

Dans la même catégorie