/finance/homepage

Près de la moitié des Québécois sont à 200 $ ou moins de l’insolvabilité

Emmanuel Martinez | Agence QMI

Environ 46 % des Québécois se disaient en décembre dernier à 200 $ ou moins du seuil d’insolvabilité à la fin du mois, selon un sondage réalisé pour la firme MNP qui a été divulgué lundi. 

«Aussi inquiétant», selon cette entreprise spécialisée dans l’endettement, ce taux a augmenté de cinq points de pourcentage depuis le dernier coup de sonde en septembre.  

De plus, davantage de citoyens du Québec ne gagnaient pas suffisamment d’argent pour acquitter leurs factures et leurs dettes. Ils étaient 33 % à se dire dans cette situation en décembre, soit une hausse de cinq points de pourcentage depuis septembre.  

Environ 46 % des ménages de la province comptaient donc s’endetter davantage dans les douze prochains mois pour leur subsistance et leurs dépenses familiales, selon cette enquête semestrielle.  

Taux d’intérêt  

D’après MNP, les Québécois «ont de la difficulté à gérer l’augmentation du coût de leurs dettes engendrée par la hausse des taux d’intérêt» et ils ont une marge de manœuvre financière extrêmement réduite.  

Plus de la moitié des répondants (52 %) estimaient que l’augmentation des taux pourrait nuire au remboursement de leurs dettes, soit quatre points de pourcentage de plus qu’en septembre. Un tiers (33 %) des personnes sondées craignaient qu’une hausse des taux d’intérêt puisse les amener à la faillite.  

Ce sentiment de voir l’étau se resserrer existait aussi ailleurs au pays, puisque partout, sauf dans l’Atlantique, les répondants se sont dit plus près du seuil d’insolvabilité en décembre qu’en septembre dernier.  

Malgré tout, les Québécois ne semblaient pas trop préoccupés par leur situation financière. Environ 34 % des répondants de la province s’inquiétaient de leur niveau d’endettement en décembre, soit huit points de pourcentage de moins qu’en septembre.  

Réalisé par Ipsos, ce sondage a été mené en ligne auprès de 2154 personnes du 7 au 12 septembre dernier.