/news/society

Trains de banlieue: le froid cause des retards

Camille Dauphinais-Pelletier | Agence QMI

GEN-Nouvelle image de marque du RTM: une première voiture de train aux couleurs d’«exo»

Zacharie Goudreault / Agence QMI

Les trains de banlieue ont connu de nombreux retards au cours des deux derniers jours, une situation attribuable à la météo, selon exo.

Sur la ligne Deux-Montagnes, tôt mardi avant-midi, le bris d’une roue a entraîné le retrait d’une des voitures d’un train, ce qui a créé un retard qui a fait boule de neige avec les départs suivants.

«Sur une portion du trajet on roule en voie simple en raison des travaux du REM, donc quand il se produit quelque chose en début d’heure de pointe, ça influence tout», a expliqué Catherine Maurice, porte-parole pour exo.

Puis, en soirée, un nouveau bris mécanique est survenu sur cette ligne, faisant en sorte que l’un des trains a dû passer de 10 à 8 wagons.

«Tous les transports sont affectés par les froids extrêmes, les conditions météorologiques qu’on vit», a affirmé Mme Maurice.

Des retards ont aussi été occasionnés sur d’autres lignes, comme celles de Saint-Jérôme et de Mont-Saint-Hilaire, où des problèmes d’aiguillage ont considérablement retardé des trains en après-midi et en début de soirée.