/news/culture

«J’ai transformé une honte en fierté»

TVA Nouvelles

Joël Legendre est revenu en entrevue à l’émission «Deux filles le matin» sur ce qui l’a mené à écrire son livre «La force insoupçonnée du réconfort».

«J’ai vécu un chapitre éprouvant de ma vie il y a quatre ans de ça. Ça a été l’élément déclencheur pour une prise de conscience profonde sur moi-même. J’ai consulté, fait des thérapies, tout ça pendant quatre ans. Je ne pensais jamais écrire là-dessus un jour», a-t-il expliqué. 

«Au contraire, il y avait une même certaine honte rattachée à tout ce chapitre-là. Je me disais : si je parle de ça, ça va ressortir. Jusqu’au jour où le mot réconfort est arrivé.»

L’animateur assure que s’il n’avait pas eu le réconfort de ses psychologues, de ses amis, de son chum et de ses enfants, il ne serait «jamais passé à travers ça».

«J’écrivais la nuit de 4h à 7h du matin, sans même le dire à mon chum. J’avais trop honte de ce que j’écrivais, je me disais qu’il ne fallait pas que personne ne sache ça. Qu’un jour quand je mourrais, ils regarderont l’enveloppe et verront ça», a-t-il dit.

«J’ai finalement transformé une honte en fierté.»

Le livre «La force insoupçonnée du réconfort» de Joël Legendre est publié aux Éditions de l’Homme.