/finance/homepage

AddÉnergie veut créer 130 emplois d’ici trois ans

Pierre Couture - Le Journal de Montréal

Crédit: Addenergie.com

Le fabricant de bornes de recharge pour véhicules électriques AddÉnergie prévoit investir 30 millions $ d’ici trois ans pour accélérer sa croissance en Amérique du Nord, ce qui devrait se traduire par la création de 130 emplois. 

L’entreprise de Québec a annoncé hier un ambitieux plan d’expansion qui devrait lui permettre d’augmenter sa production et de développer de nouveaux marchés tant au Canada qu’aux États-Unis. 

«On est en pleine croissance. Notre chiffre d’affaires double annuellement depuis au moins cinq ans», a indiqué au «Journal de Québec» le grand patron d’AddÉnergie, Louis Tremblay. 

L’entreprise, qui emploie déjà 150 personnes, prévoit doubler sa capacité de production à son usine de Shawinigan. La superficie de l’immeuble passera de 25 000 à 45 000 pieds carrés. 

Les moyens de ses ambitions 

Pour arriver à ses fins, AddÉnergie a reçu jeudi un coup de pouce de Québec, d’Ottawa et de la Caisse de dépôt. 

Le gouvernement Legault injectera 4,5 millions $ supplémentaires dans l’entreprise alors qu’une aide de 1,5 million $ a été accordée par le gouvernement Trudeau. 

Déjà actionnaire d’AddÉnergie, la Caisse n’a pas voulu dévoiler le montant de son nouvel investissement dans l’entreprise. Une source bien au fait du dossier a toutefois fait savoir que l’investissement de la Caisse s’élevait au-delà de 4,5 millions $. 

En plus de gérer son propre réseau de bornes de recharge, AddÉnergie est aussi un fournisseur pour le Circuit électrique d’Hydro-Québec et le Réseau branché du Nouveau-Brunswick. 

D’ici trois ans, AddÉnergie souhaite gérer un parc de 100 000 bornes de recharge pour véhicules électriques. 

L’entreprise, qui a récemment signé un contrat au Vermont, détient des bureaux à Mississauga, en Ontario, à Vancouver, à San Francisco et à New York.

Dans la même catégorie