/finance/homepage

Un concours gratuit qui peut coûter cher

TVA Nouvelles

Depuis que la compagnie RPM Experience est inscrite au registre des entreprises du Québec, les plaintes de clients en colère contre celle-ci se comptent par dizaines.

Antoine Lagacé fait partie de ceux qui dénoncent les façons de faire de RPM Experience, qui propose des tours de voiture de luxe sur circuits fermés.

M. Lagacé a participé à un concours Facebook nommé «Gagnez la location d'une Audi R8 V10».

«Ils vous appellent en disant ''vous êtes finaliste [...] vous avez en même temps gagné des tours de voitures de votre choix''. Par contre ils nous offrent ça à condition de payer 69,99$ pour les frais d’assurance/formation», raconte-t-il.

Le plaignant a alors décidé de débourser le fameux 69,99$. Il se disait qu'il avait fait une bonne affaire avant de commencer à se poser des questions. «Si on participe à un concours qui a un seul prix, vous ne pouvez pas appeler le monde en leur disant ''vous avez gagné d’autre chose et vous devez payer''. Ça n’a pas rapport. Ça ne se fait pas», estime Antoine Lagacé.

Pierre-Luc Mélançon, avocat en matière de litiges civils, a commenté la pratique de RPM Experience : «si dans le règlement on disait qu’il y avait des prix secondaires à gagner, c’est vrai que ça pourrait constituer un rabais. Dans les circonstances, on n’a rien de ça».

«On voit qu’il y a eu un suivi avec certaines corrections qui semblent avoir été apportées depuis l’automne dernier, mais ça demeure problématique. On appelle les gens, on leur fait miroiter qu’ils ont gagné un prix, les gens sont tous contents et rapidement, on donne notre numéro de carte de crédit», explique le juriste.

44 plaintes en deux ans

RPM Experience est déjà dans la mire de l'Office de la protection du consommateur (OPC).

«Depuis deux ans, on a reçu 44 plaintes contre cette entreprise, dont une vingtaine depuis le mois de novembre seulement», explique Charles Tanguay de l’OPC.

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) confirme que le concours n'a pas été déclaré dans un courriel datant du 14 janvier 2019, dont TVA Nouvelles a obtenu copie. L’organisme a tenté de communiquer à plusieurs reprises avec l'organisateur, et ce, sans succès.

La RACJ ajoute que le dossier a été référé la semaine dernière au Service de l'inspection et de la conformité pour suivi approprié.

Dimanche, TVA Nouvelles a joint RPM Experience par téléphone. L'entreprise avait donné rendez-vous à notre journaliste afin de s'expliquer, avant de se désister un peu plus tard en précisant ne pas être en mesure de le faire sans la présence de son avocat.