/news/law

Broncos de Humboldt: le camionneur n'aurait pas dû être sur la route

Agence QMI 

Le camionneur responsable de l'accident qui a décimé l'équipe des Broncos de Humboldt le 6 avril 2018 n'aurait jamais dû se retrouver sur la route lors de la collision fatidique, a rapporté le «Saskatoon Star Phoenix».

Selon un rapport gouvernemental dévoilé mardi dans le cadre des représentations sur la peine, Jaskirat Singh Sidhu a commis 70 violations des règlements fédéraux et provinciaux dans les 12 jours précédant la tragédie au cours de laquelle 16 personnes ont perdu la vie et 13 ont été blessées.

En effet, le camionneur avait notamment omis de bien tenir à jour son journal de bord. S'il avait fait l'objet d'une inspection, il aurait été suspendu pendant 72 heures.

Lundi, un exposé conjoint des faits a permis d'apprendre que le camionneur a omis de respecter un panneau d'arrêt obligatoire, même si celui-ci était surdimensionné et annoncé à l'avance par d'autres panneaux, provoquant ainsi la collision entre son poids lourd et l'autobus des Broncos.

Autre journée émotive

Par ailleurs, les déclarations poignantes et chargées d'émotion des proches des victimes ont continué à se succéder, mardi. Comme la veille, plusieurs parents et proches ont témoigné de la colère et de la tristesse qu'ils ressentent depuis la tragédie.

Certains ont appelé à une peine de prison exemplaire. Ainsi, Andrea Joseph, la mère de Jaxon Joseph, décédé dans l'accident, a réclamé 14 ans de détention – la peine maximale pour conduite dangereuse – afin d'envoyer un message aux camionneurs, a indiqué le «Star Phoenix».

«Le fait que des gens disent que vous avez fait une erreur me donne envie de vomir. Vous saviez ce que vous faisiez [...]. Je ne vous pardonnerai jamais», a-t-elle lancé en cour, selon Global News.

D'autres se sont montrés plus cléments. Un parent, Paul Jefferson, a appelé à une peine qui ne ruinera pas la vie du camionneur. «Ça ferait de lui la 30e victime de cette tragédie», a-t-il dit selon des propos relayés par le quotidien.

Les dernières déclarations pourraient être entendues mercredi. La Couronne et la défense feront ensuite entendre leurs arguments sur la peine à infliger à Jaskirat Singh Sidhu.

Rappelons que le camionneur fait face à 16 accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort et à 13 accusations de conduite dangereuse causant des lésions corporelles. Il a plaidé coupable en début janvier.

Dans la même catégorie