/news/law

Harcèlement envers Kevin Parent: l’érotomanie en cause?

TVA Nouvelles

Qu’est-ce qui a pu pousser Renée Toupin à devenir obsédée par Kevin Parent au point de le harceler pendant des années, en arrivant même à entrer par effraction chez lui et en se faisant passer pour son épouse?

Selon le psychologue Pierre Faubert, Mme Toupin pourrait souffrir d’érotomanie.

À LIRE AUSSI: Kevin Parent découvre une groupie dans son lit

À LIRE AUSSI: Le chanteur Kevin Parent témoigne contre une groupie accusée de harcèlement

«Ça existe, mais c’est rare. C’est une forme de délire paranoïaque. Elle se sent la victime de l’affection de cette personne-là. Elle interprètera des signes comme sa façon de la regarder, sa façon de jouer, sa façon de s’habiller, comme des signes qui s’adressent directement à elle», explique le psychologue en entrevue au Québec Matin.

 

Ces interprétations délirantes montrent qu’elle n’est pas dans la réalité, mais dans une forme de réalité qu’elle s’est construite. Selon l’expert, des événements traumatisants dans sa vie pourraient avoir déclenché son obsession.

«Dans toute vie où il y a des troubles mentaux, il y a eu des événements traumatisants dans la vie de ces personnes-là. Plutôt que de traiter ces traumatismes, elle va projeter sur cette personne son trouble à elle, en pensant que cette personne-là est obsédée par elle. »

Pour le psychologue il peut être normal de développer un fort intérêt, voire une forme d’amour pour une vedette, mais seulement «pour un temps».

Selon lui, Renée Toupin a «trouvé une façon maladroite de rester en contact avec lui».

***Voyez l’entrevue intégrale avec le Dr Faubert dans la vidéo ci-dessus.***

Dans la même catégorie