/news/law

«J'ai perdu 11 fils et cinq amis», dit un entraîneur des Broncos

Agence QMI 

Un entraîneur adjoint des Broncos de Humboldt a raconté au tribunal, mercredi, avoir dû identifier les corps des 16 personnes qui sont mortes dans le terrible accident du 6 avril 2018.

Chris Beaudry a été le dernier à prendre la parole, dans le cadre des audiences sur la peine du camionneur Jaskirat Singh Sidhu, pour exprimer ce qu'il a vécu à la suite de l'accident entre un poids lourd et un autobus qui a décimé l'équipe de hockey.

L'homme a expliqué qu'il avait eu le cœur brisé lorsque le coroner lui avait demandé de l'aider à identifier les corps des joueurs et du personnel de l'équipe. «Vos actions m'ont fait perdre 11 fils et cinq amis», a dit Chris Beaudry en s'adressant au camionneur, selon Global News.

«Je ne peux pas vivre avec de la colère ou des ressentiments. Ce n'est pas une vie saine. Je vous pardonne. Je ne veux pas que votre vie soit gâchée. Faites autant de bien que possible», a poursuivi M. Beaudry.

Ce témoignage a mis fin à trois jours fort émotifs au centre Kerry Vickar de Melfort, en Saskatchewan, transformé temporairement en salle d'audience pour accueillir les dizaines de victimes et de parents appelés à partager leur peine et leur douleur.

Entre colère et compassion

Auparavant, les parents de la thérapeute sportive Dayna Brons, la seule femme à bord de l'autobus lors de l'accident, ont parlé du vide laissé par sa mort. Sa mère, Carol Brons, a expliqué qu’elle était toujours partagée entre l'empathie et la colère qu'elle ressent à l'égard de Jaskirat Singh Sidhu.

Mme Brons espérait, un jour, pouvoir assister au mariage de sa fille. «Nous avons marché avec elle dans l'allée, mais nous n'accompagnions pas une mariée. Nous transportions un cercueil», a-t-elle confié, en pleurs, selon le «Saskatoon Star Phoenix».

«J'ignore si je pardonne complètement à M. Sidhu pour le moment, mais je sais que je le ferai un jour», a renchéri le père de Dayna, Lyle Brons, en souhaitant à toutes les personnes touchées par cette tragédie de trouver la paix et le bonheur, «incluant M. Sidhu».

Jusqu'à 14 ans de prison

Les déclarations des victimes étant terminées, la Couronne et la défense feront valoir leurs arguments jeudi sur la peine à infliger à Jaskirat Singh Sidhu.

Rappelons que l'homme a plaidé coupable au début du mois à 16 accusations de conduite dangereuse causant la mort et à 13 accusations de conduite dangereuse causant des lésions corporelles.

La semaine d'audience a aussi permis d'apprendre que le camionneur avait omis de s'arrêter à un arrêt obligatoire, malgré la présence de plusieurs panneaux de signalisation, coupant ainsi le chemin à l'autobus des Broncos.

Jaskirat Singh Sidhu fait face à une peine maximale de 14 ans de prison.

Dans la même catégorie