/news/politics

François Bonnardel fait le ménage à la Société des traversiers

TVA Nouvelles et Marc-André Gagnon

Le ministre des Transports François Bonnardel a limogé le directeur général par intérim de la Société des traversiers du Québec (STQ), jeudi.

En conférence de presse, François Bonnardel a confirmé les information rapportées par Alain Laforest plus tôt jeudi selon lesquelles le ministre avait limogé le directeur général par intérim de la STQ, François Bertrand, pour le remplacer par Stéphane Lafaut, un ancien gestionnaire de haut niveau des Forces armées canadiennes qui était sous-ministre associé au ministère des Transports du Québec.

 

Des problèmes à répétition

Contrairement à ce qui était prévu, le NM Apollo, un vieux traversier âgé de près de 50 ans que la Société des traversiers du Québec a acheté sans inspection préalable, ne prendra finalement pas le relais du CTMA Vacancier, vendredi, pour assurer la continuité de la liaison maritime entre Matane et la Côte-Nord.

Tard mercredi soir, la STQ a annoncé la prolongation de la période «d’opérationalisation» du NM Apollo.

 

À l’origine de cette impasse : les bris à répétition sur le NM F.-A. Gauthier, un traversier flambant neuf construit en Italie qui a coûté 175 M$ aux contribuables québécois. Le contrat original prévoyait une facture de 148 M$. Entré en service il y a moins de quatre ans, le navire est présentement en cale sèche au chantier Davie, à Lévis, en raison de problèmes majeurs avec le système de propulsion.

En conférence de presse, François Bonnardel a qualifié la situation d'«inacceptable».

«Comme ministre des Transports, il est primordial pour moi que les Québécois et les entreprises puissent avoir droit à un service de traversiers fiable», a-t-il indiqué.

Devant les ratées de la STQ avec le NM F.-A. Gauthier et son incapacité à assurer le service de traversier entre Matane, Baie-Comeau et Godbout, le Parti québécois réclame depuis plusieurs semaines qu’une enquête soit effectuée.

Au printemps dernier, François Bertrand, qui est en poste depuis deux ans, avait déclaré malgré tout que le NM F.-A. Gauthier est une «fierté québécoise».

Dans la même catégorie