/news/techno

Le marché du téléphone intelligent a connu sa «pire année» en 2018

Agence France-Presse

Adobe Stockphoto

Le marché mondial du téléphone intelligent a connu en 2018 la plus forte baisse jamais enregistrée et 2019 ne s'annonce pas plus rose, selon de nouveaux chiffres disponibles.

L'an dernier, il s'est vendu 1,4 milliard d'appareils, soit un repli de 4,1%, selon le cabinet IDC, qui table sur une nouvelle baisse en 2019.

«Le marché mondial du téléphone intelligent est dans la panade», a résumé l'analyste Ryan Reith.

«À part une poignée de marchés à forte croissance comme l'Inde, l'Indonésie, la Corée du Sud et le Vietnam, nous n'avons pas vu beaucoup de positif en 2018», a-t-il relevé.

Selon lui, le marché a été plombé parce que les consommateurs changent moins souvent leurs téléphone intelligents, les trouvent trop chers et à cause des incertitudes politiques et économiques.

Le marché chinois --qui représente environ 30% des ventes de téléphone intelligents-- a en particulier subi une baisse de 10%, selon l'étude d'IDC.

Malgré une baisse des ventes de 8%, le sud-coréen Samsung reste le leader mondial, avec 20,8% de parts de marché.

Apple est parvenu à récupérer la deuxième place avec 14,9% de parts de marché, talonné par le chinois Huawei (14,7%).

Sur le seul quatrième trimestre, les ventes mondiales ont baissé de 4,9%, marquant le cinquième trimestre consécutif de repli.

Ce trimestre «difficile est venu clore la pire année jamais enregistrée» pour ce marché, a ajouté IDC.

Même constat pour le cabinet Counterpoint, qui relève une baisse de 7% au dernier trimestre et de 4% sur l'année. Les marchés en croissance n'ont pas suffi à compenser le déclin de la Chine, a ajouté la firme.

Le déclin du marché s'est illustré au travers des résultats d'Apple publiés mardi, qui ont fléchi sur les trois derniers mois, avec un net repli des ventes d'iPhone.

Jeudi, c'est Samsung qui a publié une dégringolade de son bénéfice net trimestriel.