/news/currentevents

Deux carambolages qui auraient pu être évités?

TVA Nouvelles

Est-ce que les deux carambolages majeurs survenus dans la dernière semaine sur les autoroutes 40 et 20 auraient pu être évités?

À LIRE ÉGALEMENT

Carambolages: 200 véhicules impliqués, l’autoroute 20 rouverte

Autoroute 20: «Beaucoup d’entraide» entre les automobilistes coincés

Plusieurs blessés, dont une femme enceinte, lors d'un carambolage sur la 40

Carambolage sur la 40: «Trop soudain pour pouvoir réagir»

Dimanche dernier, environ 150 véhicules ont été impliqués dans une série de collisions sur l’autoroute 40 à L’Assomption, dans Lanaudière. Du nombre, 70 ont été accidentés. Une vingtaine de personnes ont été blessées, mais par chance, aucune gravement.

Samedi, sensiblement le même topo sur l’autoroute 20 près de Val-Alain, dans la MRC de Lotbinière. 200 véhicules impliqués, de nombreux accidentés. Il aura fallu de nombreuses heures pour dégager le tout. Encore là, aucun blessé grave.

 

Dans les deux cas, on trouve des facteurs communs : une visibilité soudainement mauvaise et une chaussée glacée, mais qui n’en avait pas l’air.

«Pour la perte de visibilité, c’est malheureusement une des choses sur lesquelles on a à peu près aucun pouvoir à court terme, explique le porte-parole du ministère des Transports du Québec, Guillaume Paradis. Il y a des moyens qui existent à long terme pour améliorer les choses, mais lorsqu’il arrive une perte de visibilité, on aurait beau mettre 50 camions sur le chemin, ça ne va rien changer.»

Et selon M. Paradis, la réponse est entre les mains des automobilistes.

«La seule façon de se prémunir des accidents lorsqu’il y a une perte de visibilité, c’est d’augmenter la distance entre les véhicules. On vient chercher une marge de manœuvre pour éviter des accidents.»

 

Glace noire

Nicolas Bordeleau fait partie des automobilistes qui ont été impliqués sur l’autoroute après la série de collisions.

«C’est vraiment la glace noire qui a été très surprenante, relate-t-il en entrevue avec TVA Nouvelles. Il y avait un peu de neige, mais c’est vraiment quand on commençait à ralentir qu’on voyait que la glace noire était apparente. Quand on est sorti des voitures, c’est là qu’on a pu constater que c’était vraiment glissant. »

 

Toutefois, le ministère des Transports estime que les effectifs nécessaires étaient sur le terrain.

«Pendant qu’il neige, on ne peut pas faire de miracle, affirme le porte-parole du ministère des Transports du Québec, Guillaume Paradis. On ne peut pas ramasser la neige avant qu’elle ne tombe. Nos équipes étaient sur les routes hier et effectuaient le déneigement. Mais il reste toujours une couche de neige qui fait e sorte que la chaussée n’est pas dans un état optimal.»

Le cabinet du ministre des Transports, François Bonnardel, a indiqué dimanche que la situation sera analysée au cours des prochains jours.

Des comportements à changer

À Val-Alain, 24 heures après le carambolage, on retrouvait encore des traces de l’événement, notamment dans la neige en bordure de l’autoroute.

M. Paradis rappelle aux automobilistes que c’est leur attitude derrière le volant qui peut permettre d’éviter un carambolage lors des mauvaises conditions.

«On doit ralentir, on doit augmenter la distance entre chacun des véhicules, souligne-t-il. C’est un ensemble de facteurs qui viennent compliquer notre conduite. On ne le répétera jamais assez, mais l’hiver, on lève le pied, on ralentit, et c’est comme ça qu’on va se rendre à destination.»

 

Selon plusieurs automobilistes rencontrés sur place par TVA Nouvelles, les conducteurs qui n’adaptent pas leur comportement lorsque les conditions se dégradent sont légion.

«Les gens ont un vraiment un comportement inadéquat, déplore une conductrice. Ça me dépasse et je trouve ça dangereux.»

«Ils n’allument pas leurs lumières, au moins 4 sur 5, soulève un automobiliste. Il fait un gros brouillard de neige, l’auto est blanche, on ne la voit pas. On la voit, on est rendu dessus.»

«Il y en a toujours des réfractaires, mais en général, les gens sont prudents», tempère une autre.

Dans la même catégorie