/regional/sherbrooke/estrie

Jeux de la Francophonie: Sherbrooke prendra une décision d'ici une semaine

Agence QMI 

Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, a annoncé lundi que sa ville va décider d'ici une semaine si elle se proposera pour prendre le relais du Nouveau-Brunswick, qui s'est désisté la semaine dernière de l'organisation des Jeux de la Francophonie 2021.

M. Lussier a expliqué avoir décidé, lors d'un huis clos avec le conseil municipal de Sherbrooke, d'étudier le dossier d'une éventuelle candidature de Sherbrooke.

Le maire a soutenu avoir reçu plusieurs appels, tant du provincial que du fédéral, pour que sa ville accepte de prendre le relais de Moncton et de Dieppe.

La semaine dernière, le gouvernement progressiste-conservateur de Blaine Higgs a annoncé le désistement du Nouveau-Brunswick en raison du coût des Jeux «sept fois plus élevés que prévu au départ». Le premier ministre avait soutenu que le coût estimé a bondi à 130 millions $

La Ville de Sherbrooke s'était portée candidate pour l'obtention des Jeux avant leur attribution. Pour cette raison, le Parti libéral du Québec avait proposé, dimanche, de sauver l'organisation de l'événement en le rapatriant en Estrie.

Le maire Lussier a cependant émis des réserves, lundi. En 2016, la Ville avait évalué le coût de l'organisation des Jeux à 52 millions $.

Les membres du Comité international des Jeux de la Francophonie doivent se réunir les 14 et 15 février pour analyser les options qui s'offrent à eux pour l'organisation de l'événement.

- Avec la collaboration d'Isabelle Dorais, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie