/regional/troisrivieres/mauricie

La «Grande corvée» du ministre Boulet de passage en Mauricie

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale s'attaque à la pénurie de main-d'oeuvre.

Jean Boulet a lancé, lundi matin, à Trois-Rivières une grande tournée pour cibler les besoins de la province.

Le ministre met en place sa «Grande Corvée» avec plus de 1000 entreprises qui ont été appelées dans les dernières semaines.

Cette offensive vise à connaître l'ampleur de la pénurie de travailleurs dans chaque région et d'y remédier rapidement.

Devant une cinquantaine de partenaires et d'intervenants, le ministre du Travail a déployé son plan.

Il entend s'adapter à la main d'oeuvre actuelle et accroître la productivité des entreprises tout en bonifiant l'appui financier pour les formations (de 50% à 85%).

Données en Mauricie

En Mauricie, ce sont 2520 postes qui sont présentement vacants au salaire moyen de 19 dollars de l'heure.

Mais, d'ici 2021 avec des milliers de départs à la retraite dans la région, on estime que 28 000 postes seront à pourvoir.

Cette réalité touche près de 38 professions en Mauricie, mais plus durement le personnel en opération d'équipement de transport et de machinerie lourde.

Chez Voltflex, une entreprise de Trois-Rivières, on embauche à un rythme de deux employés par semaine. L'entreprise, spécialisée dans la conception et fabrication de harnais de câblage électrique, recherche toujours une quinzaine de travailleurs.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité compte termine sa tournée au mois d'avril et n'écarte pas la possibilité d'ajouter des conseillers et des ressources dans les régions pour épauler les entreprises.