/regional/montreal/montreal

L’avertissement de la mairesse Plante passe mal

L’avertissement lancé par la mairesse de Montréal Valérie Plante aux arrondissements pour la présente opération de déneigement passe mal chez certains élus.

Mercredi dernier, l’opération a débuté à la suite des quelque 10 cm de neige reçus depuis mardi matin.

La mairesse de Montréal avait alors écrit aux maires de certains arrondissements de maximiser leurs efforts pour réussir le déneigement en cinq jours.

«Mes attentes sont très élevées et je n’accepterai, sous aucun prétexte, que l’exécution ne soit pas adéquate, car la population montréalaise s’attend, avec raison, à recevoir des services de qualité sans faille sur l’ensemble de notre territoire», avait-elle écrit.

Ce message avait fortement déplu à plusieurs élus, dont Alan De Sousa, maire de Saint-Laurent, où les opérations de déneigement sont terminées.

«Pointer du doigt comme elle l’a fait, ce n’est pas la bonne façon de procéder, lâche-t-il, en entrevue avec TVA Nouvelles. On est tous ici pour servir les citoyens et si on met la main à la pâte, on est capable de le faire.»

M. De Sousa déplore par ailleurs que la politique de déneigement de la ville-centre tarde à arriver.

«S’il y a encore des problèmes, c’est parce que la ville-centrale doit statuer comment ils vont le faire» dit-il.

Ironiquement, le ramassage n’est pas terminé au centre-ville, là où Valérie Plante est mairesse d’arrondissement. Pourtant, elle donnait 5 jours aux arrondissements pour maximiser les opérations.

En réaction, le cabinet de la mairesse a indiqué que 94% des opérations étaient complétées dans Ville-Marie. On estime qu’il ne faut pas exagérer la situation et que les employés doivent se reposer après un certain nombre d’heures effectuées.

Loin d’être terminée

L’opération de chargement de la neige décrétée par la Ville de Montréal après les récentes tempêtes est encore loin d’être terminée dans plusieurs arrondissements.

À Montréal, on évalue à 83% l’achèvement de cette imposante tâche.

En queue de peloton chez les arrondissements, Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles (38 %), Anjou (49 %) et Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (57 %).

Ces données ont été compilées à 14h lundi sur le site de la Ville de Montréal.

-D'après les informations d'Yves Poirier

Dans la même catégorie