/regional/sherbrooke/estrie

Un médecin de Sherbrooke aurait sollicité de la clientèle

Amélie Marcoux | TVA Nouvelles

Un médecin de Sherbrooke se retrouve devant le Conseil de discipline du Collège des médecins pour avoir sollicité de la clientèle.

Le docteur Luc Comtois s’était déjà fait rabrouer par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) en 2010 et il s'était engagé envers le Collège des médecins à ne plus prendre d'entente de forfaits annuels avec ses patients.

Il aurait cependant récidivé.

Quatre patientes ont rapporté au Collège des médecins en 2017 et 2018 que le Dr Comtois passait beaucoup de temps à vendre à ses patients des abonnements à son site Internet medcinsinc.com.

Une plaignante, témoin de la scène à plusieurs reprises alors qu'elle entendait les consultations de la salle d'attente, aurait précisé qu'il «examinait de 5 à 8 minutes les patients pour ensuite passer 15 minutes à vendre son site».

Selon ce qui a été rapporté par les patientes qui se sont plaintes au Collège des médecins, pour 200 $ annuellement, le Dr Comtois promettait aux membres de son site medecinsinc.com une priorité de prises de rendez-vous et un accès direct à ses services.

Le Conseil des médecins a aussi déposé en preuve un enregistrement d'une consultation avec le Dr Comtois où il aurait été question de l'abonnement au site Internet.

La nouvelle patiente était en fait une enquêtrice.

En 2010, le Dr Comtois vendait aussi un abonnement à une plus vieille version de son site Internet medecinsinc.com pour 125 $.

Le Collège des médecins n'avait pas porté plainte contre le Dr Comtois qui avait signé une promesse d'engagement à ne plus prendre d'entente de forfaits avec ses patients.

Le Dr Comtois a plaidé non coupable aux infractions. Il livrera sa version des faits devant le Conseil de discipline du Collège des médecins plus tard cette semaine.