/regional/troisrivieres/mauricie

Un père de 9 enfants perd son combat contre la maladie

TVA Nouvelles

Le cancer a finalement eu raison de la vie d’Alain Frenette, ce père de neuf enfants de la Trois-Rivières qui a ému la province avec son combat contre la maladie.

L’homme de 47 ans, qui a reçu son troublant diagnostic en juillet 2017, a rendu son dernier souffle dimanche midi.

À LIRE ÉGALEMENT

Un père de neuf enfants recevra sa greffe tant attendue

Père de neuf enfants, il se bat pour sa vie

Il souffrait d’une leucémie aiguë myéloblastique, un virulent cancer du sang pour lequel il devait recevoir de toute urgence une greffe de moelle osseuse pour espérer survivre. Entre-temps, il recevait régulièrement des traitements de chimiothérapie d'une durée de sept heures pour combattre la maladie.

Malheureusement, aucun donneur compatible n’a été identifié. Même le frère jumeau d’Alain Frenette ne l’était pas.

Il y a un an, il disait déjà vivre «sur du temps emprunté», survivant grâce aux dons de sang et de plaquettes. Plus les mois avançaient, plus le Trifluvien se doutait qu’il était condamné. Il continuait toutefois à parler régulièrement du don de moelle osseuse et participait à des reportages journalistiques afin de sensibiliser les gens à l’importance du don.

«Donnez de la moelle osseuse, je vous en supplie. Ça permet à des gens de rester plus longtemps avec leur conjoint et leurs enfants. On pense toujours que ça n'arrive juste qu'aux autres, mais non, ça peut aussi nous arriver», disait-il.

Sa famille souhaitait médiatiser son décès pour rappeler l’importance de son combat.

Cette procédure nécessite une série d’examens pour vérifier la compatibilité entre le donneur et le receveur de cellules souches. Il est toutefois très simple de se porter volontaire en s’inscrivant en ligne sur le site d’Héma-Québec.

Dans la même catégorie