/news/society

Perte de financement pour des écoles en milieu défavorisé du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles

L'inquiétude plane dans plusieurs écoles du Québec qui perdront l'an prochain leur cote de défavorisation ainsi que le financement et les services de soutien qui y sont liés.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, de nombreuses écoles qui étaient considérées dans un milieu défavorisé ne le seront plus à compter de l'an prochain en raison d'un nouveau recensement.

À la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, on passera de 9 à 2 écoles considérées en milieu défavorisé, à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay on passera de 7 à 4 écoles et à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, on passera de 11 à 7 écoles.

La situation demeurera stable à la Commission scolaire de la Jonquière avec une seule école considérée en milieu défavorisé. Or, cette école ne sera pas la même l'an prochain par rapport à cette année.

Les écoles qui perdent la cote de défavorisation n'auront plus droit au financement supplémentaire qui leur était accordé pour aider les élèves à atteindre la réussite scolaire.

Selon les syndicats des enseignants, le ratio du nombre d'élèves par classe risque d'augmenter dans ces écoles alors que les ressources spécialisées et les services adaptés qui étaient en place pourraient disparaître.

Les syndicats craignent donc non seulement pour les services aux élèves, mais aussi pour le personnel alors que des suppressions de poste et une surcharge de travail sont anticipées.