/news/politics

Le ministre de la Famille rabroue les libéraux et leur «attitude méprisante»

Michael Labranche | Journal de Montréal

Periode des questions

Simon Clark/Agence QMI

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a déclaré mercredi sur Twitter qu’il n’aimait pas l’attitude des libéraux au Salon bleu de l’Assemblée nationale. 

«Ça me jette à terre de voir les libéraux chahuter, rire, et se moquer autant. Ils n’ont pas compris que cette attitude méprisante les a chassés du pouvoir. Comme jeune élu, je me demande : c’est vraiment ce qu’on veut comme parlement?» a-t-il écrit. 

Catherine Fournier, députée du Parti québécois dans Marie-Victorin, était visiblement d'accord.     

«J’abonde dans le même sens. Et je dirais que c’est encore plus dérangeant quand ils sont juste à côté de nous...» a-t-elle indiqué.    

Le député du Parti libéral dans Jacques-Cartier, Gregory Kelley, semblait avoir une tout autre vision de la chose.     

«Désolé Mathieu, mais votre côté n’est pas tranquille quand nos critiques sont à la parole. Comme jeune député je suis déçu que votre gouvernement ne réponde pas aux questions de l’opposition et blâme l’ancien gouvernement pour tout. Cela n’est PAS du changement», a-t-il déclaré.    

L'ancienne ministre libérale Christine St-Pierre a rétorqué à Mathieu Lacombe, l'invitant à se reporter au temps où la CAQ était dans l'opposition officielle. «Tu devrais aller réécouter ce que faisait ton parti quand il était dans l’opposition, en particulier Éric Caire. Tu serais encore plus scandalisé», a-t-elle écrit.

Au moment d’écrire ces lignes, Christopher Skeete, le député caquiste de Sainte-Rose, était le dernier à avoir sauté dans la mêlée. Il a répondu avec un GIF à M. Kelley.