/news/currentevents

Une enfant blessée par une pomme lancée d’une voiture dans le Bas-Saint-Laurent

Stéphanie Gendron | Journal de Montréal

Gracieuseté

Une fillette de huit ans a été blessée à l’œil par une pomme lancée par le passager d’un véhicule, alors qu’elle retournait à l’école sur l’heure du midi mardi. Un geste gratuit dénoncé par ses parents qui ont porté plainte à la police.

Léa-Rose Chouinard, 8 ans, retournait à l’école à pied après être allée dîner chez sa gardienne lorsque son frère de 10 ans et elles ont croisé un véhicule dans la rue Pelletier à Saint-Antonin, près de Rivière-du-Loup.

Une femme conduisait et un homme était passager, selon ce que les enfants ont pu voir.

Ils ont pointé les enfants en riant, avant que le passager ne lance une pomme, que la petite a reçue directement sur l’œil, ont raconté les jeunes. La voiture a ensuite accéléré.

Selon les parents, les événements ont été captés par une caméra de surveillance et une pomme a été retrouvée par terre dans la neige après les événements.

«Les enfants ne comprennent pas pourquoi ils ont fait ça. Ça ne se fait pas à un adulte, à des enfants, c’est horrible. Tu ne fais pas ça», a dit Hélène April, la mère de Léa-Rose.

La petite, blessée à l’œil et en pleurs, s’est rendue au prochain coin de rue où se trouvait le brigadier, qui l’a amené directement à l’école pour qu’on puisse l’aider.

Pas de séquelles

Ses parents ont été appelés et on leur a conseillé d’aller consulter un médecin à l’hôpital. La petite ne gardera pas de séquelles à son œil, mais une rougeur est apparue, en plus de la douleur. Surtout, la petite est restée craintive et ne comprend pas que quelqu’un ait pu commettre un tel geste.

Les parents et leur fille ont rencontré les policiers durant l’après-midi. Ils espèrent que ceux à l’origine des gestes commis soient retrouvés pour qu’ils puissent comprendre qu’il s’agit d’un geste complètement gratuit qui aurait pu avoir des conséquences encore plus graves.

«On veut qu’ils comprennent que ça ne se fait pas et que c’est un geste grave. Surtout qu’ils ne le refassent pas, qu’ils ne s’amusent pas à se promener un peu partout et à frapper n’importe qui», a conclu la mère de la petite.