/news/currentevents

La communauté se serre les coudes pour les sinistrés

TVA Nouvelles

Après un incendie qui a fait trois morts et qui n’a laissé que des ruines à Longueuil, les sinistrés réalisent l'ampleur du drame qui les frappe. Mais leur communauté se serre les coudes pour les aider dans cette épreuve.

La Croix-Rouge a pris en charge 13 familles, près de 40 personnes, dont 15 enfants. Une collecte de dons s'organise aussi au Carrefour Mousseau, un organisme communautaire de Longueuil.

Dimanche, un sac de couchage ainsi que des sacs de denrées et de vêtements chauds s'accumulaient déjà devant la porte du local du boulevard Des Ormeaux. Une salle complète à l'intérieur de la bâtisse était réservée pour recevoir les dons des citoyens.

«L'humanité, c'est de serrer les coudes les uns contre les autres, et s'entraider, dit une femme rencontrée près des lieux de l’incendie dimanche. Et le Canada, c'est un pays d'entraide. Il nous a accueillis, nous aussi. On est des immigrants.»

À l'hôtel de ville, les drapeaux ont été mis en berne en mémoire des victimes.

 

«Fort probablement que les organismes communautaires dans les environs vont aussi épauler ces gens-là pour se replacer», estime Xavier Léger, conseiller municipal, du district de Georges-Dor.

«Quand on n'est pas frappés par le malheur, faut se serrer les coudes, il faut aider son prochain», a souligné une citoyenne, qui arrivait au Carrefour Mousseau avec un sac de vêtements.

Campagne de sociofinancement

Une campagne de sociofiancement pour le garçon sauvé in extremis sera créée.

«J'ai remarqué aussi que la famille est très, très proche de lui. Il est très bien entouré et je suis contente», a affirmé Sonia Gélinas, une résidente de Longueuil.

Le gestionnaire de l'immeuble tente toujours, pour sa part, de reloger ses locataires.

Retour à l’école

Parmi les sinistrés, cinq enfants fréquentent des établissements de la Commission scolaire Marie-Victorin, à Longueuil. La direction a confirmé à TVA Nouvelles qu'un plan d'intervention a été rédigé, qu'on va trouver des effets scolaires pour le retour à l'école prévu demain et que de l'aide psychologique sera disponible au besoin.

Il s'agit du 6e incendie mortel à survenir la nuit au Québec depuis le début de l'année.

-D’après le reportage de Cassandre Forcier-Martin

 

Dans la même catégorie