/news/currentevents

Un ado serait à l’origine de l’incendie mortel à Longueuil

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Les plaies sont encore vives à Longueuil quelques jours après l’incendie qui a coûté la vie à trois personnes. La mère de l'adolescent qui serait à l'origine de la tragédie parle pour la première fois.

À lire aussi: Incendie mortel: un jeune autiste devient orphelin

Le drame horrible hantera longtemps Yunaisy Bahanonde et son fils. C’est lui qui aurait accidentellement allumé le feu en faisant cuire de la nourriture au petit matin, samedi, dans leur appartement. Il est toujours hospitalisé en raison de graves brûlures.

«Il a monté les escaliers et il criait à tout le monde: "Sortez de chez vous, sortez"», raconte-t-elle.

Avant d’adresser des excuses aux locataires qui ont tout perdu ainsi qu’au garçon de 11 ans dont les parents et la grand-mère ont péri dans l’incendie, Mme Bahanonde veut discuter avec son fils ainsi que le psychologue afin de trouver les mots justes...

Elle dit que son fils, qui est sous forte médication, n’a pas encore pris conscience de l’ampleur de la situation.

«Il est très brûlé, et psychologiquement, il ne va pas bien!» de dire la mère, en larmes.

Quant aux autres sinistrés, ils ont été logés temporairement dans un hôtel par la Croix-Rouge. Lundi, ils étaient encore traumatisés. Alvine a dû lancer son bébé du troisième étage.

«C'est la seule issue, c'est la seule issue... J'ai pris le risque en me disant: autant mieux qu'ils arrivent peut-être le bras cassé, que de ne jamais arriver, là», explique-t-elle.