/news/currentevents

Une entreprise montréalaise ciblée à nouveau par les vandales

TVA Nouvelles

Une entreprise montréalaise a été ciblée par les vandales en fin de semaine, et ce n'est pas une première pour elle.

«Encore une fois, dans la nuit de samedi à dimanche le 10 février 2019, à Montréal-Est et à Ville-Saint-Laurent, nous avons été victimes de vandalisme et d’intimidation», a indiqué le groupe Transteck, qui œuvre tant dans la région montréalaise qu’à Québec, Toronto, Vancouver et aux États-Unis.

Près d’une vingtaine de véhicules ont été endommagés et ne seraient plus en état de circuler, selon l’entreprise, qui se spécialise dans le service aux transporteurs.

 

Les vitres des véhicules identifiés au nom de la compagnie ont été fracassées. Fait à noter: aucune voiture non lettrée n’a subi de dommages.

«Avec l’aide rapide de notre équipe d’employés dévoués, nous avons été en mesure de trouver certains véhicules de remplacement», a poursuivi l’entreprise.

Le retour à la normale des opérations est prévu lundi ou mardi. Entretemps, le dossier a été remis au Service de police de la Ville de Montréal pour qu’il enquête.

Le directeur général de l’entreprise, Carl Lemieux, confie que ce n’est pas la première fois qu’il est victime d’intimidation, de menaces et de vandalisme. Dans le passé, des véhicules avaient été égratignés et leurs pneus crevés.