/regional/saguenay

Toujours l'impasse dans la saga de la Pourvoirie des Laurentides

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

Les acteurs au cœur de la saga de la vente de la Pourvoirie des Laurentides à La Doré, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont tenté de s'entendre à l'amiable, sans succès, a appris TVA Nouvelles.

Acquise par Maxime de Varennes auprès de Réal Thivierge en 2015, la pourvoirie est au centre d'un litige judiciaire, la famille Thivierge alléguant que M. de Varennes n'a pas payé le montant prévu pour la transaction.

Une séance de négociations entre les deux camps s'est tenue le 6 février. Elle n'a cependant pas permis de dénouer l'impasse

L'homme qui a acquis l'entreprise en 2015 a choisi, une fois de plus, de contre-attaquer en intentant de nouvelles poursuites judiciaires.

Il réclame notamment près de 1,2 million $ au fils des anciens propriétaires, à qui il reproche d'avoir terni sa réputation.

La famille Thivierge tente depuis des années de se faire payer les centaines de milliers de dollars que leur doit Maxime de Varennes pour l'achat de la pourvoirie.