/news/law

18 ans avant la libération conditionnelle de Félix Pagé demandé par la Couronne

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

La procureure aux poursuites criminelles et pénales a demandé que Félix Pagé, reconnu coupable du meurtre non prémédité de Roland Baker et d’outrage à son cadavre, ne soit pas admissible à une libération conditionnelle avant 18 ans.

Roland Baker a été tué à coups de bâton de baseball en mai 2017. Son corps démembré avait été découvert dans un réfrigérateur au sous-sol de sa résidence de Drummondville.

Rappelant au juge Alexandre Boucher que le jury avait recommandé qu'il purge un minimum de 25 ans, Me Magali Bernier a insisté sur les antécédents judiciaires de l'accusé, déjà condamné pour des agressions avec violence, pour justifier sa demande.

Félix Pagé est détenu depuis son arrestation en mai 2017; il fera ses représentations au juge jeudi sur la période de détention fermée à laquelle il devra se soumettre avant de pouvoir s'adresser à la Commission nationale des libérations conditionnelles.

Dans le cas d'un meurtre au deuxième degré, cette période doit être d'un minimum de 10 ans.

L'accusé a par ailleurs encore 24 jours pour déposer un avis d'appel s'il entend contester son verdict de culpabilité.

Dans la même catégorie