/regional/troisrivieres/mauricie

À bord d’une patrouille de la SQ pendant la tempête

Charel Traversy | TVA Nouvelles

La Mauricie et le Centre-du-Québec ont reçu une trentaine de centimètres de neige. Les conditions routières étaient difficiles mercredi, mais des centaines d'automobilistes avaient écouté la mise en garde des autorités qui recommandait de rester à la maison ou d'éviter tout déplacement si possible.

Les routes de la région étaient presque toutes désertes.

Notre équipe de TVA Nouvelles est montée à bord d'une auto-patrouille de la Sûreté du Québec pour constater l'état des routes de la région.

À 10h sur l'autoroute 40, une seule voie sur la chaussée était partiellement dégagée et il était impossible de voir plus loin que quelques pieds devant la voiture. La visibilité était nulle.

«Ça freine! Là, ça se corse. On a un véhicule lourd qui nous a dépassés dans la voie de gauche. Il vient de faire lever beaucoup de neige devant nous. J'ai un véhicule devant moi qui n'a pas ses lumières allumées. Je l'ai perdu de vue pendant quelques secondes», commente la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

En raison des lames de neige sur la chaussée, des bretelles d'accès enneigées, et des rafales de 30 à 60 km/h, les automobilistes roulaient à une vitesse d’environ 60 km sur l'autoroute 40.

«C'est sur qu'aujourd'hui, il y a quand même des gens qui roulent avec modération devant nous. Mais, j'en fais ralentir quelques un derrière nous. C'est un peu l'objectif de notre présence», poursuit Éloïse Cossette

Dans la même catégorie