/regional/quebec/chaudiereappalaches

Des délinquants roulent sur l’autoroute 20 même si elle est fermée

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

Deux conducteurs pressés ont décidé d’emprunter l’autoroute 20 même si la circulation y était interdite en raison de la visibilité nulle, mercredi matin, en Chaudière-Appalaches. L’un d’eux a même percuté un véhicule de déneigement.

Vers 7h du matin, la Sûreté du Québec s’est rendue sur les lieux d’un accident à la hauteur du kilomètre 337, dans la MRC de Bellechasse.

Une voiture avec deux individus à bord venait de heurter un véhicule qui s’affairait à l’entretien des voies. Ce tronçon d’autoroute était pourtant fermé depuis 3 h du matin en raison de la forte poudrerie.

Selon la SQ, l’automobiliste âgé d’une trentaine d’années a contourné la signalisation et s’est engagé en direction ouest en dépit de la fermeture avant de rencontrer le véhicule de déneigement qui circulait pourtant dans la même direction.

Le conducteur et son passager ont subi des blessures mineures.

La police lui a signifié une amende salée de 486 $ pour ne pas avoir respecté le Code de la sécurité routière.

Sur Twitter, le porte-parole du ministère des Transports, Guillaume Paradis, a déploré le retard causé aux opérations d’entretien et de déneigement. Celles-ci se poursuivent même lorsque la circulation est interrompue.

«Respectez les consignes des autorités, pour votre sécurité», implore le porte-parole dans son message.

 

Un autre délinquant!

Un peu avant midi, un autre délinquant a été repéré par le ministère des Transports.

«Un autre champion... À la halte routière de Saint-Michel-de-Bellechasse (autoroute 20), un camionneur impatient a défoncé une barrière pour poursuivre son chemin... nos collègues de la Sûreté du Québec s’en occupent!» a tweeté M. Paradis.