/regional/quebec/quebec

Entente de principe entre l’aéroport de Québec et une compagnie low-cost

Taïeb Moalla | Journal de Québec

Archives/Journal de Québec

L’aéroport de Québec a conclu, mercredi, une entente de principe avec Canada Jetlines, une nouvelle compagnie aérienne low-cost qui promet de vendre des billets 30 % moins chers que les compagnies traditionnelles.

Les destinations desservies devraient inclure le Québec, le Canada, les États-Unis et le Sud.

L’annonce a été faite par voie de communiqué de presse par Jetlines, mercredi matin, en marge du forum Routes Americas qui se déroule cette semaine à Québec.

«On a eu une entente avec l’aéroport de Québec qui met sur papier l’intention de Canada Jeltines d’offrir des vols à très faibles coûts à partir de l’aéroport de Québec», a confirmé Myriam Denis, porte-parole de la nouvelle compagnie aérienne. D’après elle, «Québec est une destination très importante pour Jetlines. On sait que la ville de Québec est un marché qui n’est pas desservi à son plein potentiel».

Échéancier non précisé

Canada Jetlines dit vouloir assurer des liaisons entre Québec et des villes québécoises, canadiennes, américaines et aussi des destinations Soleil. Mme Denis n’a pas pu être plus précise quant aux destinations qui seront desservies par Jetlines ni sur le moment où ces vols pourraient débuter.

Basée à Vancouver, Canada Jetlines lancera ses premiers vols à l’été 2019 grâce à deux avions Airbus A320 qu’elle loue. D’autres avions devraient s’ajouter à la flotte plus tard. «On peut s’attendre à ce que nos vols soient au moins 30% moins chers que les compagnies aériennes majeures qu’on a au Canada», a ajouté Mme Denis.

Dans la même catégorie